17 octobre 2015

Les Canaris confirment l'embellie

FCN - ESTAC (3-0)

De retour au championnat après la trêve internationale, le FC Nantes s'est imposé sur le score de 3-0 face à l'ESTAC, pour le compte de la 10ème journée de Ligue 1.
Lancés par un somptueux but de Valentin Rongier juste avant la pause, les Canaris ont parachevé leur succès grâce à des réalisations de Youssouf Sabaly et Yacine Bammou.

Si les lendemains de trêve internationale ne sourient pas souvent aux Canaris, les joueurs de Michel Der Zakarian ont signé leur retour à la compétition d'une probante victoire 3-0 face à l'ESTAC Troyes, toujours en quête de son premier succès en Ligue 1.
Un succès initié à quelques encablures de la pause par une frappe somptueuse de Valentin Rongier, bien servi par Adrien Thomasson (41') puis, dès le retour des vestiaires sur un bon travail de Youssouf Sabaly qui, du gauche, profitait d'une faute du portier troyen (50'). Yacine Bammou, récompensé de son travail de pressing sur les lignes défensives adverses, complétait la victoire nantaise en contrant Petric sur une passe en retrait mal assurée (62').

Mais si le score final est sans appel, cette belle victoire a dû se construire. "Troyes est une équipe qui joue très bien au ballon, analysera Michel Der Zakarian à l'issue de la rencontre. Ils posent des problèmes à tout le monde. Ce soir, ils ont des occasions, mais on a su être solides et confiants."

Au coup d'envoi, les Nantais semblaient en effet peiner à trouver la bonne carburation. La méfiance des contres troyens ? Sans doute. D'autant que Rémy Riou était mis à l'épreuve sur une première tentative de Nivet, repoussée de la tête (2'). Si Jean n'accrochait pas une première fois le cadre (16'), le capitaine nantais serait encore décisif face à l'attaquant de l'ESTAC (19').

Emmenés par un Youssouf Sabaly très actif dans son couloir, les Canaris prenaient progressivement leurs marques. Et les premières offensives se faisaient jour. Sans aboutir... jusqu'à ce ballon mis en retrait devant la surface par Adrien Thomasson pour Valentin Rongier. Le jeune milieu de terrain s'appliquait pour placer une reprise tendue qui filait dans la lucarne : 1-0 (41'). Buteur avec le pros en Coupe de France, face au Club Franciscain la saison dernière, Valentin Rongier ouvrait son compteur personnel en championnat. Et de quelle manière !

Juste avant la pause, Emiliano Sala était servi dans le dos de la défense de l'ESTAC mais le retour de Mavinga le privait de son premier but en jaune (44').
Un premier but en Jaune qui intervenait dès le retour des vestaires, mais pour Youssouf Sabaly. Sur une percée à droite, le latéral repiquait dans l'axe et tentait la frappe du gauche. Bien aidé par la faute de main de Petric - le portier troyen -, son ballon heurtait le montant avant de rentrer : 2-0 (50'). Fin des débats. Troyes venait de prendre un gros coup sur la tête et semblait abandonner ses velléités offensives.

D'autant que Yacine Bammou parachevait le succès nantais d'un troisième but - son deuxième de la saison après celui inscrit face au Paris SG -, récompense de son travail de harcèlement tout au long de la partie. Sur une passe en retrait mal assurée de Mavinga, l'attaquant aller au contre sur Petric : 3-0 (62').
Sur la fin de partie, le ballon filait d'une surface à l'autre, mais les filets ne trembleraient plus, même si Nivet expédiait une longue frappe flottante sur la barre transversale de Rémy Riou (90').

Au classement, cette nette victoire des Canaris leur permet de revenir à la 12ème place, tujo avec un match en retard.
"C'est une bonne soirée, reviendra l'entraîneur nantais. On aspirait à gagner pour mettre cette équipe à neuf points. C'était important de l'emporter avant une série difficile avec quatre déplacements."
Et cette série débutera vendredi, avec un déplacement en Normandie, à Caen, troisième du championnat.

La feuille de match

FC Nantes - ESTAC Troyes : 3-0 (1-0)

10ème journée de Ligue 1
Samedi 17 octobre 2015 - 20h
Stade de la Beaujoire - 24 402 spectateurs

Arbitre : Mikael Lesage

Buts
Rongier (41'), Sabaly (50') et Bammou (62') pour Nantes

FC Nantes
Riou (c) - Sabaly, Djidji, Deaux, Moimbé - Iloki (Audel, 71'), Rongier, B. Touré, Thomasson - Bammou (Sigthorsson, 65'), Sala (Adryan, 79').
Remplaçants : Dupé, Cana, Dubois, Adryan, Alegue, Audel, Sigthorsson.
Entraîneur : Michel Der Zakarian

ESTAC Troyes
Petric - Martins Pereira (Ntsama, 84'), Veskovac, Mavinga, Othon - Karaboué, Pi - Court (Cabot, 58'), Nivet, Camus (Ben Saada, 69') - Jean
Remplaçants : Bernardoni, Ngcongca, Thiago Xavier, Azamoum, Ntsama, Ben Saada, Cabot
Entraîneur : Jean-Marc Furlan

Avertissement
Veskovac (71') pour Troyes

Par F.C.