Site officiel
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur DailyMotion Version mobile Boutique     Entreprises     


 
Les Canaris peuvent avoir des regrets

PSG - FCN : 2-0 (1-0)

publié le 19 novembre 2016 par F.C.

Les Canaris peuvent avoir des regrets


En match décalé de la 13ème journée de Ligue 1, le FC Nantes s'est incliné 2-0 à Paris.
Si les Canaris ont encaissé un premier but au quart d'heure de jeu par Di Maria (13'), ils ont ensuite bien su résister face au champion en titre. Mais faute de transformer les quelques opportunités qu'ils ont pu avoir, les joueurs de René Girard ont encaissé un deuxième but, sur pénalty, par Jesé (90').

"On peut effectivement nourrir des regrets parce que nous avons été trop timides en première période, revenait Rémy Riou à l'issue de la rencontre. Ils sont réalistes."
Car en effet, les Canaris n'ont pas à rougir de leur prestation face au quadruple champion de France.

Privé de quatre joueurs - Kwateng, Harit, Sala (suspendus) et Rongier (blessé) -, René Girard alignait son équipe en 4-3-3, en plaçant Koffi Djidji en sentinellen, devant la défense. Dans les couloirs, le technicien pouvait relancer Jules Iloki, de retour de longue blessure.
Au coup d'envoi, Nantes restait fidèle à ses entames de match en pressant haut l'adversaire. Vigilants, les défenseurs et Rémy Riou contrôlait bien les piques offensives des joueurs de la capitale.

Mais sur une balle tendue de Lucas dans la profondeur, Augustin ne parvenait pas à reprendre... le ballon filait jusqu'à Di Maria qui reprenait instantanément du gauche pour tromper le capitaine nantais : 1-0 (13').
Loin de céder à la panique, les Canaris restaient sur leurs premières intentions, tout en restant vigilants sur les ballons dans la profondeur, à l'image de cette sortie de Rémy Riou au-devant d'Augustin (19').

Les occasions franches pour Paris se faisaient ainsi assez rares. Et c'est sur coup franc que les Ligériens obligeait Trapp à une première intervention déterminante. Repoussé une première fois, le ballon revenait pour un retourné manqué d'Oswaldo Vizcarrondo que Guillaume Gillet exploitait d'une frappe enveloppée (25').
La réponse parisienne ne tardait pas, par une frappe de Lucas, servi par Augustin (28').

Juste avant la pause, Paris avait une nouvelle suée alors que Thiago Silva obligeait son gardien de but à la parade, à la réception d'un corner nantais (43'). Et dans le temps additionnel, Yacine Bammou plaçait une superbe frappe enveloppée, obligeant encore Trapp à se montrer décisif (45+1').
Au retour des vestiaires, Nantes restait sur ses bonnes intentions et conservait tous ses espoirs de créer l'exploit en revenant dans la partie.

Mais c'est Matuidi qui rappelait aux Nantais que le danger est permanent, dans cette équipe. L'international français voyait sa frappe puissante repoussée par le montant gauche de Rémy Riou (55').
Nantes n'avait cependant pas abdiqué, à l'image des frappes d'Adrien Thomasson et Yacine Bammou qui fuyait à droite du but de Trapp (61' et 73'). Entré en jeu, Fernando Aristeguieta n'était pas non-plus récompensé de ses efforts, quand sa tête à la retombée d'un corner filait à gauche du but parisien (86').

Alors que Paris semblait se contenter de ce score, Pastore obtenait le pénalty sur une percussion dans la surface. Jesé transformait la sentence, au bout du temps réglementaire : 2-0 (90').
Rageant pour des Nantais qui s'étaient montré solides et appliqués. "Il faut s'appuyer sur ce qu'on a fait de bien pour aller de l'avant, retenait Rémy Riou au coup de sifflet final. Si on remet ce qu'on a fait ce soir, on va gêner beaucoup d'équipes."

Prochain rendez-vous pour les Canaris samedi 26 novembre (20h), avec la réception du LOSC.

La feuille de match

Paris SG - FC Nantes : 2-0 (1-0)

13ème journée de Ligue 1
Samedi 19 novembre 2016, 17h
Parc des Princes

Arbitre : François Letexier

Buts
Di Maria (13') et Jesé (90' p.) pour Paris

Paris SG
Trapp - Aurier, Silva (c), Kimpembe, Maxwell - Verratti, Thiago Motta, Matuidi - Lucas (Jesé, 73'), Augustin (Pastore, 81'), Di Maria (Ben Arfa, 36')
Remplaçants : Descamps, Meunier, Krychowiak, Pastore, Cavani, Ben Arfa, Jesé
Entraîneur : Unai Emery

FC Nantes
Riou (c) - Dubois, Vizcarrondo, Diego Carlos, Lima - Iloki (Moimbé, 75'), Gillet, Djidji, Thomasson (Touré, 85'), Bammou - Stepinski (Aristeguieta, 68')
Remplaçants : Dupé, Walongwa, Touré, Moimbé, Thomsen, Aristeguieta, Kacaniklic
Entraîneur : René Girard

Avertissements
Thomasson (67') pour Nantes

23/05 - Manchester
23/05 - Equipe de France U18
22/05 - Equipe de France U16
22/05 - CIES Football Obs
22/05 - LFP - Conseil d'Administration
22/05 - Académie
22/05 - Coupe du Monde U20
22/05 - Académie
21/05 - LOSC - FC Nantes
21/05 - Coupe du Monde U20
20/05 - LOSC - FC Nantes
20/05 - LOSC - FC Nantes
20/05 - LOSC - FCN : 3-0 (1-0)




SYNERGIEUMBROAnvolia PROGINOVETIXXORANGEWinamaxManitouFlaminoNantes Métropole