Site officiel
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur DailyMotion Version mobile Boutique   Entreprises   Pronostics   


 
''Nous souhaitons faire progresser le club''

Waldemar KITA

publié le 12 octobre 2017

''Nous souhaitons faire progresser le club''

A quelques jours du choc contre Bordeaux, le Président Waldemar Kita nous a accordé́ de son temps pour aborder la suite de la saison et son projet pour le FC Nantes. Entre l’ambition de passer un cap et la volonté de se servir de ceux qui, par le passé, ont fait la réussite de la Maison Jaune. Interview exclusive.

Président, quel bilan tirez-vous de ce début de saison ?
Waldemar Kita :
Le bilan est forcément positif. Après 8 journées, le FC Nantes réalise son meilleur début en championnat depuis 1998/1999. 4ème au classement, 16 points, 5 victoires sur les 6 derniers matchs… cela valide les choix effectués par le Club. L’engouement derrière l’équipe est en plus au rendez-vous. Plus de 100 000 supporters ont répondu présent à la Beaujoire depuis l'entame de la saison. Après le Paris-Saint-Germain, l’enceinte nantaise a le deuxième meilleur taux de remplissage (75 %) des stades de plus de 35 000 places devant des clubs comme Lyon, Bordeaux, Saint-Etienne, Marseille… Merci à eux pour leur soutien !

Qu’est-ce que l’arrivée du coach Ranieri apporte à la volonté de progression de l’équipe ?
Waldemar Kita :
Je dirais que c’est un coach qui a beaucoup d’expérience, qui a un staff très expérimenté aussi. Il a une philosophie claire qui lui permet de faire progresser les joueurs. Il est très important que le coach et les joueurs soient sur la même longueur d’onde et c’est ce qu’il se passe en ce moment dans l’équipe. Si j’ai choisi un tel entraîneur, après une saison 16/17 qui était la meilleure sportivement depuis plus de 13 ans, c’est pour donner au club les moyens de ses ambitions. Je pense que le coach Ranieri peut apporter beaucoup aux joueurs mais aussi au club.

Plusieurs joueurs importants de l’effectif professionnel ont prolongé leur contrat, une preuve de stabilité ?
Waldemar Kita :
Nous souhaitons fidéliser les joueurs importants qui font la force de l’équipe aujourd’hui. Notre objectif avec Franck est de faire progresser le club et pour cela il faut absolument acquérir une certaine stabilité dans l’effectif et conserver des joueurs qui se donnent à 100% sur le terrain et pour le club.

Le centre de formation a obtenu une très belle 4ème place à l’issue de la saison dernière. Qu’est-ce que cela reflète pour vous ?
Waldemar Kita :
L'Académie est l'une de nos préoccupations avec Franck, c’est l’ADN du club. Le FC Nantes offre déjà des conditions de travail idéales afin que ces jeunes espoirs s'épanouissent sur le terrain, mais aussi à l'école. L'année dernière encore, le taux de réussite de nos bacheliers était de 100%, c'est une vraie satisfaction ! Coté terrain, l'Académie a été mise à l'honneur par les instances nationales du football. Le FC Nantes dispose du 4ème meilleur centre de formation selon les critères de la DTN. Là encore, nous pouvons être fier du travail mené autour de Samuel Fenillat par les éducateurs et la cellule de recrutement. Ce travail profite aujourd'hui à l'équipe première. Nous retrouvons les bases de la réussite nantaise.

On sent une réelle volonté de votre part pour améliorer le centre de formation.

Waldemar Kita :
Oui, parce que je pense que c’est important. L’avenir passe par eux, et un bon centre de formation témoigne du bon état de santé d’un club. Ce n’est pas pour rien si 5-6 joueurs par match proviennent de l’Académie et si 8 joueurs ont signé́ pro il y a peu. Nous travaillons et mettons les moyens tous les jours pour dynamiser le centre de formation. Nous avons fait revenir également deux anciens de la Maison Jaune, Stéphane Ziani (entraîneur des U19) et Pierre Aristouy (entraîneur de la réserve). Le fait qu’ils aient un passé au Club n’est absolument pas un hasard, c’est une volonté forte de notre part. Le passé a une grande place dans l’histoire du FC Nantes, et nous devons nous en servir pour avancer.

Le club va justement fêter ses 75 ans en 2018. Comment avez-vous prévu de marquer l’événement ?
Waldemar Kita :
C’est magnifique, 75 ans, vous vous rendez compte ! Nous préparons plusieurs opérations et une grande fête autour de l’histoire du club. Nous souhaitons impliquer tout le monde dans cet événement, les joueurs actuels, les anciens joueurs et, bien évidemment, les supporters. 75 ans d’histoires à raconter c’est aussi la meilleure raison du monde pour créer un musée. Philippe Laurent et Anne (Muséologue) qui sont en charge du projet, font un travail formidable pour pérenniser l’histoire du club, par ses joueurs mythiques et par tous les souvenirs qui reflètent la passion du football de plusieurs générations. Je dirais que le musée doit permettre de raconter le club aux plus jeunes et de permettre aux anciens de s’en souvenir.

Pour la première fois le club a organisé en début de saison la Journée des Supporters, qui a eu énormément de succès. Etait-ce important pour vous ?
Waldemar Kita :
C’était un souhait commun de mettre en place cette journée. Patrice Gouvier, Luc Delatour et les Associations de supporters ont donné énormément pour que cette journée soit réussie. C’est un projet qui a mobilisé beaucoup de personnes en interne au club, en plus des membres actifs des Associations de supporters. Il était important de créer ce moment privilégié pour réunir tout le monde autour du club. Plus de 7 000 supporters ont répondu présents et nous avons de nombreux retours positifs sur cette journée, ce qui nous conforte dans l’idée qu’elle doit devenir un moment incontournable du calendrier. Je tiens d’ailleurs à remercier l’ensemble des supporters qui donne une excellente image du club actuellement. Au championnat des tribunes organisé par la LFP, le FC Nantes est actuellement 2nd. Une belle récompense pour eux qui montrent à chaque match une ambiance festive !

Votre rendez-vous de la semaine dernière avec Madame le maire était important pour l’avenir du club et le nouveau stade. Que pouvez-vous nous en dire ?
Waldemar Kita :
Le monde du football professionnel a beaucoup évolué ces dernières années. Le stade est devenu un outil de développement des clubs. Il se transforme en un lieu de vie que le club doit exploiter toute l’année. Le stade de la Beaujoire actuel ne répond plus à cette évolution.
Le club est dans une dynamique ascendante. Nous souhaitons assurer son avenir et voir plus loin. En observant les investissements de plusieurs clubs français, nous savons que nous devons, nous aussi investir dans un grand stade moderne. Notre projet est sain et construit avec le soutien de Nantes Métropole, sans aucun investissement public.


18/11 - National 3 - Stade Marcel-Saupin
18/11 - Paris SG - FC Nantes
17/11 - Ligue 1 Conforama
17/11 - Winamax - Victoire de Nantes ?
17/11 - Groupe pro
17/11 - Nicolas Pallois
17/11 - Ligue 1 Conforama
17/11 - FC Nantes - Angers SCO
17/11 - Ligue 1 Conforama
17/11 - Ligue 1 Conforama
17/11 - Pronos PSG - FCN
17/11 - National 3 : FC Nantes - Challans FC
17/11 - Diego Carlos