16 février 2018

''La victoire le plus vite possible''

Adrien Thomasson

Avant le déplacement à Nice pour la 26me journée de championnat, Adrien Thomasson est revenu sur le début d'année des Canaris. "Il faut retrouver la victoire le plus vite possible, explique le milieu de terrain. Si on prend les points, on finira très haut au classement."

Le coach a parlé du début d'une période charnière...
Adrien Thomasson :
On entre bientôt dans les 10 derniers matches. Il reste peu de mois de compétition. C'est à nous de bien aborder les matches, les uns après les autres.

Vous avez peu de marge...
Adrien Thomasson :
Cette 5ème place est convoitée par beaucoup de clubs. Depuis la reprise en janvier, on est 18èmes. C'est quelque chose qu'on doit améliorer. On a pris que 5 points. Il faut retrouver la victoire le plus vite possible.
Il faut qu'on soit plus régulier et qu'on fasse le plein de points à domicile et qu'on prenne le plus de points possibles à l'extérieur.

Pour autant, vous restez à la 5ème place...
Adrien Thomasson :
Le championnat est indécis, cette saison. La moindre série positive et on remonte vite. Nous, on se concentre sur nos prestations. Bien sûr, on regarde les résultats, mais on se focalise sur nos performances. Si on prend les points, on finira très haut au classement.

Nice est-il un match charnière ?
Adrien Thomasson :
Je ne sais pas. D'autres équipes sont devant Nice. Ce sera un match pour les deux équipes. Eux veulent retrouver la victoire. Ils restent sur trois défaites consécutives en Ligue 1. Il faudra être très prudent en début de match.

Le paradoxe, c'est que jouez mieux, mais vous encaissez plus de buts...
Adrien Thomasson :
Il faut vite qu'on retrouve plus d'efficacité, surtout défensive. On prend des buts largement évitables, sur des fautes de concentration. Offensivement, c'est un peu mieux. Mais on prend moins de plaisir parce qu'on ne gagne pas les matches. Le plaisir, c'est quand il y a le résultat et qu'on enchaîne les victoires.

Tes statistiques personnelles sont meilleures en ce début d'année...
Adrien Thomasson :
Je suis un peu plus décisif, comme j'aurais aimé l'être plus souvent ces dernières années. Mais encore une fois, quand tu marques mais qu'il n'y a pas la victoire à la fin ou quand tu fais une passe décisive mais qu'il n'y a pas la victoire, ce n'est pas la même saveur que s'il y avait les trois points au bout.
Ca fait plusieurs saisons que la deuxième partie est mieux que la première. Je ne sais pas l'expliquer. Mais de toute façon, je me concentre sur les matches qui restent.
Je travaille beaucoup pour m'améliorer. Après, je prends aussi du plaisir quand on ne prend pas de but, ou quand j'aide mon latéral. J'essaie de prendre du plaisir, sans me poser trop de questions.

T'es-tu bien adapté à ton poste sur le côté ?
Adrien Thomasson :
Ca fait quatre ans que je joue sur le côté ! Les automatismes sont forcément là. J'apprécie de jouer dans l'axe, mais ça fait tellement longtemps que je joue sur le côté que j'apprécie aussi.
Si j'étais indiscutable dans l'axe, je jouerais dans l'axe. Tous les coaches qui m'ont connu m'ont fait jouer sur le côté. S'ils m'utilisent sur les côtés, c'est que je suis plus performant à ce poste. Le plus important est d'être sur la feuille de match !

Le classement à la fin de la saison peut-il influer sur ton avenir ?
Adrien Thomasson :
C'est une possibilité. S'il y a qualification européenne, ça donne envie de continuer l'aventure.


La fiche d'Adrien THOMASSON


OGC Nice - FC Nantes

26ème journée de Ligue 1 Conforama
Dimanche 18 février 2018, 15h - Allianz Riviera


Par F.C. & J.J.