7 avril 2018

Défaite frustrante à Monaco

ASM - FCN : 2-1 (2-1)

En déplacement à Monaco, le FC Nantes s'est incliné 2-1 pour le compte de la 32ème journée de championnat. Si les Canaris s'étaient mis sur de bons rails grâce à une belle réalisation d'Adrien Thomasson, les champions en titre ont pris l'avantage juste avant la pause, grâce à Falcao (42') et Lopes (45').

Trois minutes. C'est le temps qu'il aura fallu pour Monaco pour inverser le scenario d'une rencontre que Nantes semblait bien avoir pris à son compte... Nantes va devoir batailler ferme pour espérer revenir dans la lutte pour la 5ème place.

Alignés en 4-1-4-1, les joueurs de Claudio Ranieri devaient dans un premier temps laisser passer l'orage d'une formation monégasque qui les privait de ballons et se positionnait haut sur le terrain. Mais la domination des joueurs du Rocher restait stérile face à un bloc nantais solide et appliqué pour ne pas laisser d'espace dans ses dernières lignes.
Ce premier quart d'heure passé, Nantes desserrait progressivement l'étau et plaçait quelques banderilles. Sur un contre d'Adrien Thomasson, Emiliano Sala filait au but, repris in extremis par Glik, sans doute illicitement (18').

Nantes insistait et voyait son plan de jeu prendre forme. Sur un ballon devant la surface, Abdoulaye Touré frappait fort, sur Subasic (21'). Sur coup franc, si Diego Carlos frappait sur Lucas Lima dans le mur (23'), Léo Dubois frappait au sol, obligeant Subasic à une parade réflexe (31').
Dans la continuité de l'action, le ballon filait jusqu'à Nicolas Pallois qui alertait Adrien Thomasson devant la surface. Le milieu de terrain contrôlait de la poitrine avant de placer une frappe lobbée du droit : 1-0 (32').

L'avantage des Jaune-et-Vert serait toutefois de courte durée. Si Monaco était privé de son jeu collectif par le bloc nantais, Monaco peut toujours se reposer sur le talent individuel de ses joueurs. Ainsi, sur un centre de Lopes contré, Falcao reprenait instinctivement dans la surface : 1-1 (42').
Assommés, les joueurs de Claudio Ranieri n'avaient pas le temps de souffler. Sur un fixation de l'attaquant monégasque, Falcao décalait dans la surface pour une frappe enveloppée de Lopes : 2-1 (45').

Dès le retour des vestiaires, Monaco était tout proche de faire le break, mais Nicolas Pallois repoussait devant sa ligne, devant Falcao (49').
Nantes n'abdiquait pas pour autant et se battait jusqu'au bout pour revenir à hauteur de leur adversaire. Sur un centre au cordeau de Lucas Lima, la défense monégasque était à quelques centimètres de prendre en défaut son propre portier (52').

Claudio Ranieri jouait la carte offensive en faisant entrer trois attaquants. Mais c'est Rene Krhin qui manquait encore pour quelques centimètres de ramener les deux équipes à égalité. Sa frappe à 25 m était détournée juste à gauche (76'). Si l'ASM se montrait encore dangereux en contre, Tielemans obligeant Ciprian Tatarusanu à une parade (91'), Emiliano Sala voyait à son tour sa frappe détournée en corner par le portier monégasque (93').

Nantes devait se résoudre à concéder la défaite. Non sans avoir montré de belles intentions. Des intentions qu'il faudra revoir dès samedi prochain, face à Dijon, à la Beaujoire.


La fiche technique

AS Monaco - FC Nantes : 2-1 (2-1)

32ème journée de Ligue 1 Conforama
Samedi 7 avril 2018, 17h
Stade Louis II - 8 557 spectateurs

Arbitre : François LETEXIER

Buts
Falcao (42') et Lopes (46') pour Monaco
Thomasson (32') pour Nantes

AS Monaco
Subasic - Sidibé, Glik, Jemerson, Jorge - Fabinho, Tielemans - Lopes (Diakhaby, 92'), Moutinho, Balde (Lemar, 66') - Falcao (c) (Raggi, 85')
Remplaçants : Sy, Raggi, Touré, Ghezzal, Lemar, N'Doram, Diakhaby
Entraîneur : Leonardo JARDIM

FC Nantes
Tatarusanu - Dubois (c), Diego Carlos, Pallois (El Ghanassy, 65'), Djidji - Krhin - Thomasson (Bammou, 80'), Rongier, Touré (Nakoulma, 71'), Lima - Sala
Remplaçants : Dupé, Awaziem, Iloki, El Ghanassy, Girotto, Bammou, Nakoulma.
Entraîneur : Claudio RANIERI

Avertissements
Jorge (38'), Glik (59'), Jemerson (73') et Subasic (95') pour Monaco
Krhin (48'), Dubois (87') et Sala (95') pour Nantes


Par F.C.