4 mai 2018

''On peut se rattraper''

Yacine Bammou

Avant la réception de Montpellier ce dimanche à 17h et les trois dernières échéances de la saison, Yacine Bammou a dressé un premier bilan personnel et collectif de la saison. L'enjeu est double pour l'attaquant nantais : se rattraper en terminant sur une note positive et se donner toutes les chances de prendre part à la Coupe du monde sur le plan individuel.

Maintenant que l'Europe s'éloigne, comment se motiver pour les trois dernières rencontres de championnat ?

Yacine Bammou : Vu les matches, c’est accessible pour nous. Il y a 2 matches à domicile et un match contre Angers qui est une équipe qui nous réussit pas mal ces dernières années. On a quelques mois qui ont été difficiles mais on veut bien finir. On se motive, on essaye tous les matins de se dire les choses. Il y a une bonne ambiance dans le groupe..

N’y a-t-il pas de la démobilisation dans le groupe ?

Yacine Bammou : Non, il n’y a pas de démobilisation. On est dans une période creuse et c’est un peu dur pour tout le monde. Au début de saison on a eu notre période pleine, les résultats étaient positifs, on est restés cinquièmes pendant 6 mois. La deuxième partie a été plus difficile. Aujourd’hui on est dixièmes mais on va essayer de se rapprocher le plus possible de la cinquième place sur les trois derniers matches. Le groupe est concerné jusqu’au bout.

Comment expliques-tu cette mauvaise passe ?

Yacine Bammou : Quand tu commences à avoir des défaites, des nuls, que tu n'arrives pas à rebondir sur une victoire, ça joue sur le cerveau de tout le monde. Mais si on fait 3 résultats positifs sur les trois derniers matches on peut se rattraper..
A chaque fois qu’on faisait un résultat négatif, les autres derrière donc on restait à notre place. Ca a suffit une fois, deux fois, trois fois et après on n’a pas su revenir. On s’alertait pourtant tous ensemble. On se disait qu’on avait eu beaucoup de chance cette fois-ci et on a laissé passé quelques points qui nous on fait du mal. On on veut finir bien pour nous, pour les supporters pour le club et son avenir. On va essayer de finir le plus haut possible.

Sur un plan personnel, tu as forcément la Coupe du monde avec le Maroc comme objectif...

Yacine Bammou : Il faut que j’aie un maximum de temps de jeu sur les trois matches : que je sois titulaire ou que je rentre, il faut que je donne le maximum. Ensuite le coach de la sélection, Hervé Renard fera ses choix. Mais je répondrai présent.

Comment juges-tu ta saison au FC Nantes ?

Yacine Bammou : Je n’ai pas vérifié le temps de jeu mais je crois qu’en 5 ans c’est la saison où je joue le moins. Malheureusement j’ai eu quelques blessures en début de saison et je pense que ça m’a plombé. Je suis revenu assez bien et que j’ai ensite eu cette blessure à Caen qui a été plus dure. Quand on ne fait pas de préparation, l’année elle est difficile pour un joueur pro. C’est la première fois que ça m’arrive mais j’ai su faire le dos rond et aujourd’hui je bosse pour retrouver mon niveau à 100%.

Tu vas retrouver Michel Der Zakarian dimanche. Que représente-t-il pour toi ?

Yacine Bammou : C’est mon premier coach en pro. C’est lui qui m’a lancé contre Lens. Je m’en souviens très bien, ça m’a marqué. Je l’ai eu comme coach pendant quelques années au FC Nantes et je tiens à le remercier. Ca s’est toujours très bien passé


 

La fiche et les stats de Yacine BAMMOU


FC Nantes - Montpellier HSC

36ème journée de Ligue 1 Conforama
Dimanche 6 mai 2018, 17h - Stade de la Beaujoire


Par L.R. & J.J.