12 mai 2018

Les tutos d'Arthur

eSport - Football Manager

Le FC Nantes eSport, après s'être lancé sur FIFA, investit à nouveau la discipline en misant cette fois-ci sur Football Manager, le jeu référence en matière de simulation de gestion sportive, avec le recrutement d'Arhur Vignal. Deux fois par mois, il vous proposera des tutoriels sur Football Manager. Ces articles ont pour but de vous faire partager son expérience et d’aider les joueurs débutants, qui souhaitent se lancer, à mieux se familiariser avec l’ensemble des fonctionnalités proposées par le jeu. Pour ce premier « tuto », il vous accompagne sur un moment important quand vous démarrez une partie : la création de votre manager.

Points de compétence, diplômes et expérience

Avant de démarrer votre partie, le jeu vous demande de définir votre style d’entraîneur avec des points de compétence à attribuer dans deux grandes catégories : les attributs de coaching et les attributs mentaux. Les attributs de coaching sont directement liés à l’entraînement. Plus vos compétences seront élevées dans telle ou telle sous-catégorie, plus vous serez efficace dans tel ou tel atelier technique lors des entraînements simulés par le jeu, qui permettent de faire évoluer vos joueurs. Les attributs mentaux définissent plus le côté humain de votre manager : Etes-vous capable de maintenir un certain niveau de discipline lors des entraînements ? Savez-vous motiver vos joueurs lors de vos causeries d’avant-match ? Pouvez-vous vous adapter rapidement dans un club étranger ? Vous avez la possibilité de dispatcher le nombre global de points de compétence entre les attributs de coaching et les attributs mentaux à l’aide de la réglette centrale.

Si vous n’arrivez pas à vous décider, le jeu vous permet de choisir des styles spécifiques (tacticien, formateur, motivateur…) pour lesquels les points de compétence sont déjà attribués.

En complément de ces points de compétence, vous pouvez également choisir un niveau de qualification (en sachant que le jeu intègre le fait que vous pouvez passer des diplômes au cours de votre carrière virtuelle) et un niveau d’expérience défini par votre carrière en tant que joueur. Ces deux paramètres influent sur le nombre de points de compétence à attribuer. Plus vos niveaux de qualification et d’expérience sont élevés, plus vous aurez de points de compétence à allouer à votre manager.

Quel profil privilégier ?

Si vous débutez sur Football Manager, je vous conseille de choisir le niveau d’expérience le plus élevé (Footballeur international – niveau global). Vos joueurs seront plus enclins à vous écouter, que ce soit lors des causeries ou quand vous leur donnerez des consignes tactiques spécifiques.

Si vous choisissez un club amateur ou semi-professionnel, privilégiez un profil avec des attributs de coaching les plus élevés possibles car il est probable que vous arriviez dans une équipe ne disposant pas d’un staff technique compétent. Vos compétences techniques vous permettront ainsi d’améliorer sensiblement la qualité de vos entraînements.

Si vous êtes adepte des challenges « hardcore », vous pouvez démarrer une partie sans emploi, sans diplôme et avec une expérience de joueur de « Footballeur du dimanche ». Attendez-vous cependant à galérer avant de trouver un club enclin à vous engager !

Pour ma part, je coche toujours les petites cases « Choisir qualification » et « Choisir expérience » en fonction du club que j’entraîne et j’attribue mes points de compétence en fonction du profil d’un entraîneur que j’apprécie ou auquel je souhaite ressembler.

Prenons un exemple, je souhaite me rapprocher du profil d’Arsène Wenger qui est, selon moi, le plus grand manager français de l’histoire du football. Voici sa fiche dans le jeu :

Je calcule donc le total des points de compétence de Wenger dans les deux catégories d’attributs, soit 106 points pour les attributs de coaching et 103 points pour les attributs mentaux. Je choisis ensuite les diplôme et niveau d’expérience proposés par le jeu si je souhaite prendre en main le FC Nantes (Diplôme continental Pro et Footballeur professionnel – niveau national). Je déplace ensuite la réglette de manière à avoir quasiment la même quantité de points de compétence sur les deux catégories d’attributs, le rapport entre attributs de coaching et attributs mentaux de Wenger étant proche de 1 (106/103). Et enfin, je calcule pour chaque attribut ma note, proportionnellement aux notes de Wenger.

Exemple de calcul de note :
Wenger a 20 en Travail avec les jeunes et 106 points sur le total des attributs de coaching. J’ai 97 points de compétence sur les attributs de coaching donc ma note en Travail avec les jeunes sera déterminée par le calcul suivant : 20 x 97 / 106 = 18.3 soit 18.

Bon jeu !