15 juin 2018

''Fier de rejoindre un club prestigieux''

Miguel Cardoso

Fort d’une saison réussie à Rio Ave (record de classification - 5ème de Liga, et record de points du club) et d’une expérience au centre de formation du Shakhtar Donetsk, comme coordinateur technique et entraîneur de l'équipe réserve puis en tant qu’adjoint de Paulo Fonseca (entraîneur du club en 2016-2017), Miguel Cardoso est un travailleur, un rigoureux et un méthodique. Tout juste nommé à la tête des Canaris, le technicien portugais s’est confié à FCNANTES.COM. Et en français s’il vous plait.

Quelles sont vos impressions après avoir signé au FC Nantes ?

Je suis très content, très fier de rejoindre un club aussi prestigieux que le FC Nantes. J’avais notamment le désir de travailler à nouveau à l’étranger, après mon expérience au Shakhtar Donetsk. J’arrive dans un club qui, comme moi, a des ambitions et qui veut être très compétitif.

Quelle image avez-vous de Nantes ?

C’est un club que tout le monde connaît, au Portugal et dans le monde. C’est une histoire, un palmarès avec plusieurs titres de champion de France et de beaux parcours en Europe. Les personnes qui aiment le football, qui aiment le jeu, connaissent Nantes. Cela veut tout dire pour moi. Au Portugal, le « jeu à la Nantaise » parle à beaucoup de monde. J’ai l’image également des supporters qui sont très actifs. Ils aident beaucoup l’équipe, dans toutes les conditions, avec beaucoup d’énergie.

Comment se sont passées les négociations avec le Président ?

On s’est rencontrés plusieurs fois. Nous avons beaucoup échangé avant la signature. C’était très positif. Il a d’abord souhaité connaître l’homme, avant de connaitre l’entraîneur. J’ai donc cette première image très forte, cela représente beaucoup pour moi. On partage les mêmes valeurs avec le Président et son fils. Il m’a parlé de son projet pour le club, de son envie de stabiliser et de structurer le FC Nantes à tous les niveaux, d’avoir un nouveau stade et de très bonnes installations. C’est important pour l’avenir du club de créer des dynamiques de travail au plus haut niveau.

Quelle ambition avez-vous en arrivant à Nantes ?

Je souhaite mettre en place une équipe avec une philosophie de jeu. Mon projet est basé sur la capacité de construire une équipe tactiquement agressive, capable de lutter avec tous et de se battre pour contrôler les matchs. Je veux développer des principes de jeu qui permettent le contrôle de la rencontre en ayant le ballon, ainsi que la création et l’utilisation des espaces libres. La possession n’est que le résultat de l’intention de contrôler, et d’être dominateur. Le système ? Le 4-2-3-1 a ma préférence, avec des dynamiques et des principes de jeu bien établis. Mais quel que soit le système, le match n’est que la quête du résultat. On doit être capable de contrôler la rencontre à travers une philosophie de jeu bien définie, et de gagner à la fin. Je veux ainsi construire un modèle compétitif et donner du plaisir à travers le jeu.

Avez-vous étudié l’effectif actuel ?

Oui, j’ai en tête les forces et faiblesses de l’effectif. Je connais tous les joueurs, les qualités individuels de chacun. J'ai étudié les équipes des dernières années, celles de Girard, de Conceicao et de Ranieri. J’ai analysé chaque modèle de jeu. C’est l’équipe qui valorisera les joueurs, et non l’inverse. Mon travail est d’apporter une philosophie et une identité à l’équipe et donc de valoriser les joueurs. Mon capitaine ? Je sais très bien les qualités qu'il faut, et je connais très bien les caractéristiques des joueurs actuels. On fera le meilleur choix et on va construire un groupe de capitaine fort. Le capitaine est important, mais ce qui l’est plus, ce sont les valeurs que nous allons partager et l'identité que nous allons construire.

Avez-vous discuté avec Sergio Conceicao avant de venir au club ?

Sergio est un ami. J’ai parlé avec lui oui, mais après la signature. Il ne m’a dit que du bien du FC Nantes. Je l’ai remercié également pour ses déclarations.

Un petit mot pour les supporters pour finir ?

Je souhaite leur donner du plaisir, leur donner envie de venir au stade à chaque match pour voir l’équipe jouer. On a besoin de leur soutien. C’est mon intention, donner du plaisir à tous les fans et bien sûr de gagner.


L’AVIS DE WALDEMAR KITA :

"C’est un très bon manager. Il a réussi dans ses précédentes expériences à tirer le meilleur de ses joueurs, alors limités jusqu’à présent. C’est un technicien, d’autre part, qui a une approche très pédagogique. Il a demandé, par exemple, à discuter dès le début avec Samuel Fenillat, le responsable du centre de formation. C’est rare pour un entraîneur et cela démontre sa démarche et sa philosophie. Avec Miguel Cardoso, on a voulu penser de façon globale en cherchant une bonne coordination. C’est quelqu’un qui peut dynamiser le club. Les discussions ont été longues, mais il était important de faire le bon choix."


Par B.H.