5 juillet 2018

''D'ici peu, je serai apte''

Joris Kayembe

Eloigné des terrains presque toute la saison dernière en raison de deux blessures au genou, Joris Kayembe entend bien réussir une saison 2018 - 2019 pleine sous la houlette de Miguel Cardoso avec le maillot Jaune-et-Vert. Parti à Annecy en stage avec le groupe, le milieu de terrain belge poursuit son travail spécifique pour retrouver la compétition au plus vite.

Joris, comment s’est passé la reprise avec le nouveau staff ?

Je suis content d’être parmi le groupe avec le coach et le nouveau staff. Ce sont des Portugais. Je connais les méthodes de travail du Portugal (il a évolué dans le championnat portugais de 2013 à 2017 sous les couleurs du FC Porto, d’Arouca et de Rio Ave, ndlr) donc c’est bien et c’est facile pour moi de m’adapter.

C’est un signe fort que le coach ait voulu que je vienne en stage et que je reste avec le groupe. C’est important d’apprendre en début de saison ce que veut le coach, sa méthode et la discipline qu’il veut mettre en place avec les joueurs. Je suis directement intégré dans le groupe donc c’est bien.

On te voit travailler avec les kinés, faire des exercices d’assouplissement et même toucher le ballon. Peux-tu nous dire où tu en es de ta blessure ?

Je suis en avance sur mon programme de reprise donc tout se passe bien. Il me reste juste à accéder à la course et aux frappes. D’ici peu de temps, je serai apte. J’ai hâte de retrouver le groupe sur le terrain !

Je suis arrivé à Nantes et je n’ai pas pu montrer grand chose. Je pense que, le peu que j’ai pu montrer était bien. J’ai envie de faire une bonne saison, pleine, et de montrer à Nantes qui je suis. Cette blessure m’a endurci dans la tête.

Tu es également devenu papa en fin de saison dernière, on imagine que dans une période difficile, c’est un rayon de soleil…

Etre papa ça change la vie ! Ca a complètement changé ma manière d’envisager la vie et de voir les choses. C’est quelque chose qui rend la vie meilleure.

Un dernier mot sur la Coupe du Monde. La Belgique s’attend à un match très difficile face au Brésil en quart de finale (vendredi soir à 20h). Comment vois-tu le match ?

C’est possible de passer mais ça va être compliqué ! Avant la compétition, j’avais pronostiqué que la Belgique irait jusqu’en demi-finale sauf si elle rencontrait le Brésil… En tout cas, si on gagne, je pense qu’on peut être champion du monde !

La clé du match sera la défense. S’ils ne défendent pas bien, ça va être compliqué. Ils ont pris deux buts face au Japon mais ils sont revenus. Contre le Brésil, tu ne reviens pas comme ça...

Par L.R. & A.D.