2 novembre 2018

''Ne pas tomber dans le piège''

Vahid Halilhodzic avant FCN - EAG

A deux jours de la réception de l'En-Avant Guingamp, Vahid Halilhodzic s'est présenté devant les médias. L'entraîneur nantais a évoqué notamment la spirale positive qu'il souhaite entretenir pour redresser durablement la situation des Jaunes-et-Verts.

Peut-on dire que le FC Nantes va mieux ?

Vahid Halilhodzic : C'est encore très fragile. Ces trois victoires font beaucoup de bien, y compris moralement. L'ambiance est bonne. L'écoute, l'engagement et la discipline à l'entraînement ainsi que l'adhésion à notre travail sont très positifs. Je félicite les joueurs pour leur comportement. On est en train de redresser sportivement le groupe.
Même les joueurs qui ne jouent pas, dans leur engagement et leur comportement, sont très positifs. C'est une grande victoire pour le moment même si la situation reste fragile. On n' a pas encore le droit à un joker.
Ce sera dommage si ça s'arrête parce qu'on est entrés dans une spirale de victoires qui devient intéressante. C'est cela qui va décider de la réussite de notre saison. J'espère que les joueurs vont être plus gourmands. Les victoires créent de l'envie. Il faut quotidiennement donner de plus en plus pour que ça continue.

Quelles seront les clés du match face à Guingamp ?

Vahid Halilhodzic : Dimanche, notre plus grand adversaire sera nous-mêmes. Ce sera un match très difficile. J'ai regardé plusieurs matches de Guingamp. Ils sont en difficulté, mais c'est une équipe qui n'a pas perdu beaucoup de matches dernièrement. Ils gagnent peu également, mais pour marquer un but face à eux, ce ne sera pas simple. Il faudra être vigilants et ne pas tomber dans le piège des organisations d'équipe, surtout quand on aura le ballon.

Vous avez fait évoluer votre équipe face à Montpellier, pet-on s'attendre à d'autres surprises ce week-end ?

Vahid Halilhodzic : Contre Montpellier, tout le monde a été surpris tactiquement et peut-être que notre adversaire l'a été aussi. Chaque joueur savait parfaitement bien ce qu'il devait respecter sur le terrain. On prépare chaque match différemment. Les joueurs sont peut-être les mêmes, mais les organisations et les plans de jeu sont différents.
Contre Montpellier, en première mi-temps, on n'a pas su créer des situations intéressantes offensivement. La deuxième mi-temps était nettement meilleure. Contre Amiens, c'était pareil, la deuxième mi-temps était meilleure. L'équipe a encore une marge de progression importante, c'est ce qui me fait dire que notre situation est encore fragile.

Sur le plan des statistiques, Nantes est beaucoup plus efficace depuis quelques matches...

Vahid Halilhodzic : J'aimerais que mon équipe marque beaucoup de buts. Je suis un ancien attaquant donc je suis naturellement porté vers ce football-là. Mais je n'oublie pas que 90% des succès des équipes sont construits sur l'assise défensive. Si elles négligent ça, toutes les équipes du monde, passent à côté.

Après avoir retrouvé Michel Der Zakarian sur le banc face à Montpellier, vous vous apprêtez à croiser à nouveau un ancien coéquipier sur le banc guingampais en la personne d'Antoine Kombouaré…

Vahid Halilhodzic : Les Nantais sont partout ! C'est un ami et un garçon très charmant en dehors du terrain. Antoine Kombouaré m'a appelé le jour de mon arrivée au club pour me féliciter. Je garde de bonnes relations avec beaucoup d'anciens. Cette amitié entre nous a été clé à l'époque où nous jouions.
Je vais retrouver Antoine avec grand plaisir, mais pendant le match, je ferai tout pour que mon équipe gagne.
Il n'était pas loin d'être un poète sur le terrain, lui aussi. C'était un joueur assez costaud. Ce n'était pas facile quand il défendait sur toi.

Si l'embellie se confirme, à quoi peut prétendre le FC Nantes cette saison ?

Vahid Halilhodzic : Si l'embellie se confirme, je vous en dirai un petit peu plus mais pour l'instant c'est un "si". Je ne veux pas me précipiter. Peut-être que dans quelques mois on évoquera cette question. On va faire notre boulot pour continuer à redresser la situation. Je serai très content pour le Football Club de Nantes et pour tous les gens qui aiment ce club si cela se produit.
Aujourd'hui je ne fais pas de projection. Je pense match par match. Je voudrais gagner les deux prochaines rencontres pour commencer.

FC Nantes - EA Guingamp

12ème journée de Ligue 1 Conforama
Dimanche 4 novembre 2018 à 15h
Stade de la Beaujoire

Par J.J. & L.R.