14 décembre 2018

Le portrait de Lauryn Elessa

Féminines

Alors que l'équipe première féminine s'apprête à disputer un match important ce dimanche en 1/32ème de finale de Coupe de France Féminine, nous poursuivons notre série de portraits des joueuses qui composent l'effectif senior emmené par Tanguy Fétiveau. Rencontre avec Lauryn Elessa, attaquante qui dispute sa troisième saison sous les couleurs jaune et verte.

Dans la vie quotidienne que fais-tu ?

Je suis éducatrice au FC Nantes pour la catégorie U11 féminine. En parallèle, je suis en BMF apprentissage à la Ligue de Football. C’est une magnifique opportunité que m'ont offerte les présidents et le club afin de faire de ma passion mon travail. Je les remercie à nouveau de ce geste qu'ils ont eu pour moi.

Depuis quand joues-tu au football ? Pourquoi ce sport ?
Je joue au football depuis l’âge de 8 ans. J'ai commencé dans le petit club nantais de Don Bosco Batignolles. Ma mère dit toujours que je suis née avec un ballon au pied. J’ai grandi dans un quartier nantais où j’ai toujours joué au football avec les garçons. Le foot, c'est également une passion que mon père m'a transmise puisqu'il jouait dans sa jeunesse.

Quel a été ton parcours ?
J'ai commencé le football avec les garçons avant de rejoindre une section féminine. A l'âge de 16 ans, j'ai eu la chance de disputer 3 matches de D2 sous les couleurs d'Orvault Sport. J'ai effectué deux saisons complètes dans le championnat U19 National avec Orvault et La Roche-sur-Yon avant de rejoindre le FC Nantes en 2016.

Je compte également plusieurs sélections avec l'équipe de France féminine U16 et U17.

2008 à 2012 : Don Bosco Football Nantes
2012 à 2013 : St Medard de Doulon
2013 à 2014 : Nantes St Herblain Football Féminin
2014 à 2015 : Orvault Sport Football
2015 à 2016 : ESOF Vendée La Roche-sur-Yon
depuis 2016 : FC Nantes

Ton meilleur souvenir ?
Mon meilleur souvenir reste le tournoi de développement que nous avions joué en Biélorussie avec l'équipe de France U17. La sélection était un rêve d'enfant pour moi ! En plus de cela, c'était une aventure humaine très forte. J'ai rencontré des gens et vu des paysages que je ne reverrai certainement pas. Mais ce qui m'a le plus marquée, c'est d'avoir joué dans un stade géant et d'y avoir entendu les hymnes nationaux. C'était une grande émotion.

Ta principale qualité sur le terrain ?
Je suis une joueuse qui a une bonne technique.

Ton défaut majeur ?
Je ne prends pas toujours l'information avant de recevoir la balle. Parfois, je me retrouve seule pour faire la différence à cause de ça.

Ta philosophie sur le terrain ?
Je déteste perdre. L’important est de participer mais on participe pour gagner. Donc l’important, c’est de gagner.

Comment as-tu connu le FC Nantes Féminines ?
C'était il y a trois ans. Je jouais à la Roche-sur-Yon et j'étais à la recherche de nouveaux défis. Jonathan Raoul, l'entraîneur de l'époque, a pris contact avec moi. Il est venu nous rencontrer ma mère et moi. Le club avait de grandes ambitions. Le projet du FC Nantes était très intéressant a m'a plus immédiatement.

Qu’est ce qui te plaît au FC Nantes ?
Tout. J'ai développé un réel amour pour le club depuis 3 saisons que j'y joue. Je suis née à Nantes et fière de représenter ma ville. L'amour du maillot ne s'achète pas. Le club est également très investi dans le développement de la section féminine. Tout est mis en œuvre pour que l'on puisse avancer et construire un bel avenir.

Quelles sont tes ambitions, tes souhaits pour cette saison et pour les suivantes ?
Mon souhait est d'apporter ma pierre à l'édifice en développant jour après jour et saison après saison la section féminine. J'ai l'ambition de décrocher la montée en D2 et ensuite de viser la D1 pour exploiter l'énorme potentiel du club.

Comment concilies-tu ta vie professionnelle avec le football (entraînement à 20h) ?
Pour moi, tout se passe bien. Je suis salariée au club. On m’offre l’opportunité de passer mon BMF et de continuer à encadrer la catégorie U11 féminine du FC Nantes depuis maintenant 2 ans. Généralement, je suis présente à la Jonelière bien avant le début de l'entraînement.

Quel est ton caractère sur et en dehors du terrain ?
Sur le terrain je suis intenable, très râleuse, parfois détestable pour l’adversaire mais dévouée pour mon équipe n’en déplaise aux supporters adverses. En dehors, vous pourrez demander à toutes mes coéquipières : je suis un clown, je danse, je chante je fais le cris de guerre.

Quelle est ta devise ?
«Tu croyais que…. mais non» c’est une phrase de Serge Aurier dans une interview d'après-match qui m'a marquée. Cette phrase s’applique à toute personne qui croit quelque chose de faux sur toi, mais tu finis par lui montrer le contraire.

Un message pour les supporters ?
Continuez à nous soutenir et être présents à nos matches. C’est une réelle motivation d’avoir un 12ème homme. Allez Nantes !


Lauryn Elessa

Date de naissance : 9 avril 1999
Poste : attaquante
Pied fort : droit