4 février 2019

''La Coupe, c'est l'histoire d'un groupe''

Vahid Halilhodzic

Retrouvez Vahid Halilhodzic en conférence de presse avant la réception de Toulouse, mardi, pour le compte des 8e de finale de la Coupe de France. "La Coupe, c'est l'histoire d'un groupe" résume le technicien.

A peine le temps de se qualifier que vous devez rejouer en Coupe de France...

Vahid Halilhodzic : Oui. On a passé deux tours. C'est l'histoire d'un groupe qui veut faire quelque chose, l'ambition et la détermination. J'ai parlé un peu de l'histoire, de ce qu'on faisait à mon époque. C'est une ambiance entre les joueurs qui se crée, pour aller chercher quelque chose. Si on passe demain, il faudra avoir l'ambition d'aller le plus loin possible.

Le point sur les blessés ?

Vahid Halilhodzic : A part le petit Elie Youan qui a repris l'entraînement, je n'ai pas de problème.

La Coupe peut-elle devenir un objectif ?

Vahid Halilhodzic : La priorité reste au championnat. Mais comme je l'ai dit, la Coupe de France, c'est quelque chose de spécial. Chaque année, il y a beaucoup de surprises. Si tu n'es pas à 100% dans la concentration et l'implication, il peut y avoir des surprises.
Je me souviens que joueur, on s'est fait éliminés face à des équipes nettement plus faibles. Parce que ces équipes avaient envie. C'est comme ça. Il faut tenter, avoir l'ambition.
Mais l'objectif numéro 1 reste le championnat.

Les sourires ont réapparu samedi...

Vahid Halilhodzic : C'est vrai. Ce match contre Saint-Etienne a été un match terrible, sur tous les plans. Le FC Nantes est sorti grandi de ce match. Le comportement des supporters, l'équipe... on a dignement joué ce match. Je tiens à féliciter tout le monde sincèrement.
J'ai l'impression que les choses vont un peu mieux. La vie continue. Ce sont des moments terribles.

Les recrues sont-elles aptes à jouer ?

Vahid Halilhodzic : Pour le moment, Antonio Mance passe différents tests physiques et médicaux. Edgar Ié est pas mal physiquement, un peu moins pour Valentin Eysseric et Antonio Mance. Ils auront un traitement spécial pour être mieux physiquement. Il ne faut pas se précipiter. Tout le monde est un peu impatient de voir comment ils sont. Mais il faut être patient. C'est une période risquée pour les blessures avec le froid, l'état des terrains... Ils ne sont pas prêts tout de suite. Sur les premiers entraînements, ils ont donné pas mal de satisfaction.

Comment rester concentrés sur le sport alors que les nouvelles concernant la disparition d'Emiliano sont quotidiennes ?

Vahid Halilhodzic : C'est terrible. Pour nous, et surtout pour la famille. Excusez-moi, mais je ne veux pas parler de ça. C'est terrible.

Les hommages...

Vahid Halilhodzic : J'espère qu'il y aura du monde mardi pour nous soutenir et qu'on partage les mêmes choses. Je remercie profondément les supporters pour les hommages qu'ils ont fait contre Saint-Etienne. Le club a montré sa grandeur. Et je suis très fier d'appartenir à cette famille.
Cet attachement et cette culture nantaise reste très profond dans toutes les générations. C'est pour ça que je suis très fier d'appartenir à cette famille. Le match contre Saint-Etienne, il y avait des messages de partout dans le monde. Tous ont été très touchés. Ca a redoublé mon envie de sortir de cette position très complexe.


FC Nantes - Toulouse FC

8ème de finale de la Coupe de France
Mardi 5 février 2019, 18h30
Stade de la Beaujoire


Par F.C. & J.J.