10 février 2019

La tête ailleurs...

FC Nantes - Nîmes : 2-4 (2-0)

A l'occasion de la réception de Nîmes pour le compte de la 24ème journée de championnat, le FC Nantes s'est incliné 2-4, alors qu'il menait 2-0 à la pause. La journée a surtout été marquée par les hommages à Emiliano Sala. Au classement, la situation se complique...

De manière inexplicable, alors qu'ils menaient 2-0 à la pause, les joueurs de Vahid Halilhodzic se sont inclinés 2-4 à l'occasion de la 24ème journée de Ligue 1 Conforama. Une journée marqué par les hommages vibrants et forts du peuple nantais à son ancien attaquant, Emiliano Sala.

Pourtant, la rencontre avait bien démarré. Pour preuve la combinaison sur la gauche de la surface adverse d'Anthony Limbombe avec Lucas Lima puis Valentin Rongier qui adressait un centre parfait pour la tête de Kalifa Coulibaly : 1-0 (15').
Nantes était clairement au-dessus, à l'image du contre de Waris Majeed, lancé par Anthony Limbombe, stoppé par la sortie loin de sa surface de Bernardoni (24'). Le portier nimois était encore décisif sur une belle frappe enveloppée du capitaine nantais (30'), puis sur une frappe puissante de Lucas Lima (31').

"On s'est comporté comme des faire-valoir en première mi-temps, analysait Benard Blanquart à l'issue de la rencontre. Il fallait au moins jouer ce match. Le perdre, c'est une chose, mais il fallait au moins le jouer." De fait, la seule occasion nimoise de la première période était pour Guillaume, contré à bout portant par le très bon retour de Nicolas Pallois (33').
Les Canaris se mettaient à l'abri sur pénalty, transformé par Waris Majeed, après une faute sur Coulibaly dans la surface : 2-0 (38').

La partie était bien engagée et rien ne semblait pouvoir assombrir un peu plus cette journée dédiée à la mémoire d'Emiliano Sala... "A la mi-temps, j'ai dit à mes joueurs de ne pas prendre de but, qu'ils sont dangereux..., revenait Vahid Halilhodzic en conférence de presse. Et on en prend un dès le retour. Je ne peux pas l'expliquer."
De fait, Nîmes trouvait la réduction du score par Guillaume, bien servi dans le dos de la défense par Savanier : 2-1 (48').

Nantes déjouait. Et Nîmes enchaînait. Bouanga manquait le cadre de peu (56') et c'est surtout Bobichon qui ramenait l'espoir d'une frappe lobbée qui trompait Ciprian Tatarusanu : 2-2 (69').
Nantes réagissait mais manquait de précision. Sur un centre tendu de Lucas Lima, Waris Majeed n'accrochait pas le cadre (78'). Nîmes prenait alors l'avantage sur un débordement de Thioub à droite de la surface. Si la première reprise nimoise échouait sur le montant, Ferri était présent au rebond pour donner l'avantage aux siens : 2-3 (85'). Décisif sur le but précédent, Thioub le serait à nouveau sur la dernière réalisation gardoise, un contre qui le voyait remonter le terrain avant d'aller battre le portier nantais : 2-4 (89').

Malgré les sept minutes de temps additionnel, le FC Nantes ne parviendrait pas à se remettre dans le match, comme assommé.
Prochain rendez-vous pour les Canaris dès mercredi, avec un déplacement importantissime dans la lutte pour le maintien, à Caen. "L'objectif est plus que jamais le maintien, comme ça l'a toujours été", alertait le coach nantais à l'issue de la rencontre.


La feuille de match

FC Nantes - Nîmes Olympique : 2-4 (2-0)

24ème journée de Ligue 1 Conforama
Dimanche 10 février 2019, 15h
Stade de la Beaujoire - 34 219 spectateurs

Arbitre : Clément TURPIN

Buts : Coulibaly (15') et Majeed (38' p.) pour Nantes
Guillaume (48'), Bobichon (69'), Ferri (85') et Thioub (89') pour Nîmes

FC Nantes
Tatarusanu - Fabio (Mance, 87'), Diego Carlos, Pallois, Lima - Touré (Eysseric, 80'), Girotto, Rongier - Majeed, Coulibaly, Limbombe (Boschilia, 80')
Remplaçants : Dupé, Kwateng, Traoré, Krhin, Boschilia, Eysseric, Mance
Entraîneur : Vahid HALILHODZIC

Nîmes Olympique
Bernardoni - Paquiez, Landre, Libohy, Maoussa - Bouanga (Harek, 90'), Savanier, Ferri, Bobichon - Ripart (c) (Thioub, 61'), Guillaume (Alioui, 76')
Remplaçants : Valette, Harek, Miguel, Valls, Alioui, Bozok, Thioub
Entraîneur : Bernard BLAQUART

Avertissements
Girotto (32') pour Nantes
Guillaume (9') et Libohy (37') pour Nîmes


Par F.C.