7 avril 2019

Le FCN s'incline à Toulouse (1-0)

Tououse FC - FC Nantes

Défaits 1-0 sur la pelouse de Toulouse pour le compte de la 31ème journée de Ligue 1 Conforama, les Jaune et Vert, rapidement réduits à dix, ont laissé échapper une belle occasion de repartir de l'avant.

LE MATCH

Alignés en 3-5-2 au coup d'envoi de cette rencontre, avec Gabriel Boschilia en soutien de Waris Majeed, le FC Nantes s'appuie d'entrée de jeu sur son milieu densifié pour empêcher les Toulousains de ressortir proprement le ballon. Bien installés dans le camp du TFC, les Jaune et Vert sont les premiers à se montrer dangereux par l'intermédiaire de Valentin Rongier (7ème). La frappe du capitaine nantais passe de peu au dessus du but de Reynet. Mais très rapidement réduits à 10 après l'expulsion de Girotto (18ème, lire "Le fait du match"), les Nantais sont proches de concéder l'ouverture du score sur le coup franc suivant l'expulsion. Gradel voit sa tentative frôler la barre transversale de Tatarusanu. Quelques minutes plus tard et pour leur première incursion dans la surface nantaise (26ème), les joueurs d'Alain Casanova bénéficient d'un penalty. Accroché par Ié, Sanogo s'écroule. Meilleur buteur du TFC, Gradel s'élance mais Tatarusanu, bien parti sur sa droite, repousse. Plus bas sur le terrain après avoir été réduits à dix, les Jaunes résistent en bloquant intelligemment les dédoublements des Violets. Durmaz (38ème), n'est cependant pas loin de reprendre victorieusement un centre de Gradel, encore lui, mais le retour de Charles Traoré gêne parfaitement le Suédois du TFC. Le danger se rapproche et juste avant le retour aux vestiaires, Sanogo trouve la barre de Tatarusanu (43ème). L'action se poursuit et Amian voit sa frappe repoussée par le portier roumain, infranchissable dans ces premières quarante-cinq minutes. Nantes a laissé passer l'orage et sur un contre, les Canaris obtiennent un très bon coup franc aux vingt-mètres. Malheureusement, la tentative de Gabriel Boschilia (46ème) trouve, elle aussi, la transversale. Reynet n'avait pourtant pas esquissé le moindre geste. On en reste là pour cette première période très animée.


Au retour des vestiaires, Vahid Halilhodzic procède à son premier remplacement avec l'entrée en jeu de Samuel Moutoussamy pour apporter du volume dans l'entrejeu nantais. Les Canaris sont d'ailleurs les premiers en évidence avec une tentative de Pallois, sans danger pour Reynet, vigilent (47ème). Comme en fin de première mi-temps, c'est le TFC qui se porte aux avant-postes mais Tatarusanu veille au grain devant Sanogo (52ème). A force de pousser, Toulouse est récompensé. Sur un corner de Durmaz, la tête de Julien heurte le poteau mais Sylla suit et, d'une tête rageuse, trouve la lucarne du dernier rempart jaune et vert, impuissant (55ème). Touchés mais pas sonnés, les Nantais procèdent par contre mais Majeed ne parvient pas à prendre sa chance après une bonne interception (58ème). Toujours dangereux, Toulouse pousse et l'aile de pigeon de Sanogo, pleine de spontanéité, passe de peu à côté du poteau du portier roumain du FCN (60ème). Avec l'entrée en jeu de Limbombe à un peu plus d'une demi-heure du terme de la rencontre, les hommes de Vahid Hallihodzic tentent de se projeter davantage vers l'avant mais Rongier (71ème et 78ème) et Moutoussamy (71ème) se heurtent à la défense toulousaine. Entré à cinq minutes du terme pour égaliser, Randal Kolo-Muani, après un bon crochet dans la surface enchaîne une frappe du pied droit. Cette dernière s'échappe du cadre (87ème). Le score, malheureusement pour les Jaunes, ne bougera plus.

Avec cette troisième défaite de rang en Ligue 1, les Jaune et Vert comptent 7 points d'avance sur Dijon, barragiste. Place désormais à trois matches consécutifs à la Beaujoire, et ce dès vendredi contre Lyon, pour repartir de l'avant et retrouver le chemin de la victoire. Le FC Nantes compte sur vous !


LE FAIT DU MATCH

On joue le quart d'heure de jeu. Alors que le FC Nantes est bien en place dans cette entame de match, les joueurs de Vahid Halilhodzic se retrouvent rapidement en infériorité numérique après le carton rouge reçu par Andrei Girotto. Le Brésilien, auteur d'une semelle sur Gradel, hérite en premier lieu d'un avertissement. Mais alerté par le car vidéo, M. Batta revient sur sa décision initiale et décide de renvoyer le Nantais aux vestiaires après utilisation du VAR. Un vrai coup dur pour Girotto et le FCN (18ème).


LE CHIFFRE : 4

Avec quatre arrêts dont un sur penalty devant Gradel, le portier du FC Nantes, Cirprian Tatarusanu, a livré une très belle partie. Il ne peut rien faire sur l'unique but de cette rencontre, signé Sylla (55ème). Après un penalty détourné face à Mbappé cette semaine en demi-finale de la Coupe de France, le portier roumain confirme ses bonnes aptitudes dans cet exercice.


LA PHRASE

Vahid Halilhodzic, entraîneur du FC Nantes : "Même à dix, on a fait plus qu'un bon match mais il n'y a pas eu le bon choix à la fin. J'ai des regrets et de la frustration mais je ne peux rien reprocher à mes joueurs. Il ne nous manque qu'un but..."



Par M.G