24 mai 2019

Nantes se heurte au mur alsacien

FC Nantes - RC Strasbourg (0-1)

Pour le dernier rendez-vous de la saison, les Jaune et Vert ont dû s'incliner d'une courte tête face au RC Strasbourg (0-1). Avec ce revers contre le cours du jeu, le premier depuis sept matches, les Nantais terminent finalement 12èmes de la Ligue 1 Conforama.

LE MATCH

Positionné en 4-3-3 au coup d'envoi de ce match, le FC Nantes entame cette rencontre avec la possession du ballon. Portés vers l'avant, dans la continuité des dernières sorties, les Canaris se heurtent cette fois-ci à un bloc strasbourgeois très bas et bien en place. Positionnés en 5-4-1, les hommes de Thierry Laurey laissent venir les Nantais pour mieux les contrer. Peu d'occasions dans le premier acte avec juste, cette action litigieuse avant le retour aux vestiaires (40'). Sur un centre au deuxième poteau, Coulibaly dévie le ballon de la tête mais la trajectoire est freinée involontairement de la main par Mothiba. Karim Abed, arbitre de la rencontre est averti par ses assistants mais ne revient finalement pas sur sa décision. On en reste là pour ces quarante-cinq premières minutes stériles, où les deux formations n'ont pas su faire la différence.


L'entame de la première période est semblable à la première mais cette fois-ci, les situations des Jaune et Vert sont plus tranchantes. Coulibaly est d'ailleurs tout proche d'ouvrir le score pour le FCN. Sur un corner tiré par Rongier, le Malien voit sa tête piquée décroisée passer de très peu à côté de la cage de Kawashima. Tout le stade avait vu cette tentative dedans (52'). Deux minutes plus tard, les Alsaciens lancent un contre, leur arme de prédilection ce soir. Mothiba rentre dans la surface. Le retour de Pallois dans les pieds de l'attaquant est limite mais M. Abed ne bronche pas (54'). Finalement, près de trois minutes plus tard et suite à un arrêt de jeu, l'officiel est alerté par les arbitres du VAR. Après analyse de la vidéo, le point de penalty est désigné. Mothiba se fait justice et trompe Olliero (0-1, 60'). C'est dur pour les Canaris, pourtant jusque-là pas inquiétés. Le FCN ne veut pas en rester là et se porte à l'avant. Walongwa, à la suite d'un corner, hérite d'un bon ballon. En déséquilibre, le défenseur central voit sa tentative du droit stoppée in-extremis par Kawashima, auteur d'un superbe reflex (73'). Poussés par ses supporters, les Jaunes tentent encore mais ne trouvent pas la faille, malgré une ultime tentative de la tête de Coulibaly (86'). Le score ne bougera finalement plus.

Après sept matches de rang sans défaite, le FCN doit rendre les armes à domicile. Un ultime revers qui place donc les joueurs de Vahid Halilhodzic à la 12ème place de la Ligue 1 Conforama.


LE FAIT DU MATCH

Soir de premières

Plusieurs joueurs ont connu leur premier match en Ligue 1 Conforama, ce soir face à Strasbourg. C'était le cas d'Alexandre Olliero et Imran Louza, tous les deux titulaires. Entrée en jeu à la 71ème minute, Elie Youan a lui aussi fait ses premiers pas sous le maillot nantais. Enfin, c'était la première fois cette saison qu'Anthony Walongwa était aligné avec l'effectif professionnel. Il aurait d'ailleurs bien pu égaliser si Kawashima n'avait pas repoussé sa tentative (73').


LES CHIFFRES CLÉS :

4

Ce soir, quatre supporters de Cardiff (Pays de Galles), club que devait rejoindre Emiliano Sala cet hiver avant la terrible tragédie, ont fait le déplacement jusqu'à la Beaujoire. A la 9ème minute, ils ont d'ailleurs déployé une grande banderole en tribune Erdre, en honneur du buteur argentin, comme cela avait déjà été le cas en janvier dernier, au pied de la tribune Loire cette fois-ci.

9

Comme à chaque match depuis la fin janvier, le public a scandé le nom d'Emiliano Sala. Mais en ce jour de dernière à la Beaujoire, tout le stade s'est levé et à chanté à la gloire de celui qui aura marqué douze buts cette saison en Ligue 1 Conforama, sous le maillot jaune. On ne t'oublie pas Emi' !

30636

Ce soir à la Beaujoire, plus de 30 600 spectateurs ont assisté à l'ultime rencontre de cet exercice 2018-2019. Durant toute la rencontre, et même toute la saison, que ce soit à domicile ou sur la route, les Canaris ont pu compter sur le soutien indéfectible de leurs supporters. MERCI à vous !


LA PHRASE

Vahid Halilhodzic : "Finir à la 12ème place, c'est une réussite totale. On a connu une période qui a bouleversé tout le club. Le groupe a continué à travailler et ça a payé."

Par M.G