7 juin 2019

''Un groupe sain et travailleur''

Stéphane Ziani

A la tête des U19 Nationaux du FCN, Stéphane Ziani a accepté de dresser le bilan de cette année 2018-2019. Dans un groupe particulièrement relevé, les Jaune et Vert ont finalement pris la quatrième place, tout en accomplissant un bon parcours en Coupe Gambardella. Outre des joueurs au fort potentiel, le technicien jaune et vert retiendra surtout l'état d'esprit affiché au quotidien. Entretien.

Quel bilan peux-tu dresser à l'issue de cette saison 2018-2019 ?

Stéphane ZIANI : "La première chose qui me vient en tête, c’est le nombre de buts encaissés. Cette année, nous avons concédé beaucoup de buts liés à nos aptitudes mentales, à savoir, un manque criant de maturité, de concentration et on a parfois même montré des signes de fébrilité. Cette saison l’adaptation des U17 vers la catégorie U19 a été plus longue. A contrario, on a été très efficace offensivement avec plus de 64 marqués. Au niveau du contenu, du jeu, les gars ont eu des périodes dans les matchs, inégales. On pouvait avoir une très bonne animation offensive et puis d’un coup, un grain de sable pouvait enrayer la machine.
Sur la deuxième partie, c’était plus conforme à ce que nous pensons de ce groupe. Nous continuons à penser que nous avons des joueurs à fort potentiel. Concernant nos adversaires directs, Rennes a survolé le championnat avec une génération de grande qualité. Ils ont même terminé champions de France. Bordeaux a pris la deuxième place avec un parcours similaire au notre et beaucoup d’inconstance. Enfin, Châteauroux finit devant nous avec un groupe plus âgé et deux, voire trois joueurs, qui ont même participé au dernier match de l'effectif professionnel en Ligue 2. Je pense donc que nous sommes à notre place cette saison.

Quels ont été selon toi, les motifs de satisfaction ?

"On avait un groupe sain, qui avait envie de travailler et qui vivait bien ensemble. Sur la durée, j'ai senti beaucoup plus de consistance. Les jeunes arrivaient à répéter ce dont ils sont capables sur la durée. L'autre vraie satisfaction, c'est d'avoir vu des joueurs évoluer avec la National 2, qui a terminé championne de son groupe. C'est super qu'ils aient pu vivre ça. Je pense notamment à Abdou Sylla, Abdoulaye Dabo, Mathis Thévenin, Akram Tsagué (notre meilleur buteur en U19) ou encore Batista Mendy. C'est toujours plaisant de voir les U19 intégrer les effectifs du dessus et surtout, y livrer de bons matches. Enfin, on a eu l'occasion d'avoir quelques U17 avec nous cette saison. En plus d'être là, ils ont montré des choses très intéressantes pour la suite."

Penses-tu que ces joueurs sont prêts à se confronter au National 2, un championnat exigeant tant sur le plan athlétique que technique ?

"On a réalisé deux matches cette saison face à des N3 et on a su les gagner. Mais là encore, on est dans une logique où on veut prendre notre temps. En tant qu'entraîneur et c'est aussi le cas de mes collègues éducateurs, j'aimerais que ces joueurs aient la possibilité de jouer le plus grand nombre de matches pour continuer à grandir. C’est pourquoi nous espérons que certains seront aspirés chez les pros, pour ne pas craindre les embouteillages."

Peux-tu nous parler de votre parcours en Coupe Gambardella ?

"Oui c'est une aventure qui s'est achevée sans regret. On perd 2-0 à Saint-Etienne en huitièmes de finale, futur vainqueur de l'épreuve, sur un corner et une touche. On revient toujours à ces petits détails, pourtant travaillés. Malgré ça, il y a eu de belles performances, notamment à domicile contre Rennes et Nancy. On va également s'imposer à Laval où il n'est jamais simple de l'emporter. C'est un beau parcours qui nous a moins donné cette impression de fragilité défensive, puisque certains joueurs redescendaient avec nous pour nous apporter leur expérience. On aurait voulu aller plus loin pour permettre aux jeunes de vivres des matches à enjeu et travailler sur la gestion émotionnelle."

Comptes-tu t'appuyer sur la belle dynamique des U17 Nationaux, champions de France cette année, pour insuffler un nouveau départ ?

"Bien sûr ! On s’inscrit tous ensemble dans la réussite, que ce soit avec la N2, les U17 qui ont été chercher ce trophée. On pourra noter également les belles performances des U16 et de la préformation. C'est une vraie dynamique positive pour le Club. A nous de la préserver et de s'appuyer dessus pour renforcer la confiance. Il faut retenir le pourquoi de cette réussite plutôt que de s’arrêter uniquement sur les résultats.
Je suis ravi de récupérer cette génération, comme à chaque fois. C'est un super groupe. On va les laisser savourer ces beaux moments avant de basculer sur la saison prochaine. Il faudra bien gérer cette nouvelle étape où les garçons vont de nouveau affronter des joueurs plus âgés qu'eux."

Par M.G