5 octobre 2019

Le FCN confirme et s'affirme !

FC Nantes - OGC Nice (1-0)

Pour son dernier rendez-vous avant la trêve internationale, le FC Nantes s'est imposé en toute fin de partie devant l'OGC Nice (1-0), dans une Beaujoire en fête ! Grâce à ce succès, le quatrième de rang à domicile, le FCN est seul dauphin du Paris Saint-Germain avec 19 points. Retour sur cette nouvelle belle soirée !

LE MATCH

Avec le même onze de départ qu'à Lyon a l'exception de la titularisation de Ludovic Blas en lieu et place de Samuel Moutoussamy, le FC Nantes attaque ce dernier rendez-vous avant la trêve internationale avec ambition.

Malgré tout, la première grosse situation est niçoise. Sur un long ballon en profondeur, Atal réalise un joli dribble et enchaîne une frappe du gauche dans la surface. Sans difficulté pour Lafont (4'). La réaction nantaise ne se fait pas attendre avec le débordement de Moses Simon dans son couloir gauche. L'international nigérian centre fort devant le but mais Coulibaly est pris à contre-pied et ne peut reprendre le cuir (8'). Plus hauts que leur adversaire du soir, les Jaunes s'offrent la première très grosse situation de la rencontre. Côté droit, Blas accélère mais se fait reprendre par un défenseur aiglon. La mauvaise relance de ce dernier sur Coulibaly permet au numéro 17 du FCN de décaler Abdoulaye Touré, seul à l'entrée de la surface. Le capitaine nantais prend sa chance du pied droit mais sa frappe s'envole (20'). Quelques instants plus tard, Blas, très en vue dans cette première période, décale Simon sur le côté gauche. Le Nigérian dépose un ballon dans les six mètres sur la tête de Coulibaly. Le buteur nantais voit Walter Benitez réaliser une superbe manchette au sol pour repousser (28'). Blas, encore lui, s'illustre mais sa frappe passe au-dessus de la transversale du portier azuréen (30'). Plus rien n'est à signaler dans ce premier acte.

Au retour des vestiaires, les protégés de Christian Gourcuff repartent vers le but des coéquipiers de Dante. Ni Blas, d'une frappe trop écrasée (50'), ni Benavente, bien lancé en profondeur par Simon mais devancé par Benitez (60') ne parviennent à trouver la faille. Simon, lui aussi très remuant et percutant, se heurte au dernier rempart niçois par deux fois en deux minutes (62' et 63'). Ce n'est que partie remise. Déterminé à faire la différence, Moses Simon libère une nouvelle fois les siens, comme à Amiens, en toute fin de rencontre (1-0, 86' - Lire "Le Fait du match"). La Beaujoire exulte !


Projetés vers l'avant pour égaliser, les joueurs de Patrick Vieira se livrent. Bamba, auteur d'une entrée remarquable, lance parfaitement Coulibaly à la limite du hors-jeu. Le géant malien se présente devant Benitez mais le portier argentin ferme les jambes au bon moment (90+4'). On en reste là !

Dominateurs et logiquement récompensés par ce but en fin de match, les Canaris signent leur sixième victoire de la saison, la quatrième de rang à domicile. Grâce à ces nouveaux points obtenus, le FC Nantes est assuré de rester deuxième au classement de la Ligue 1 Conforama après cette 9ème journée. ON EST NANTES !


LE FAIT DU MATCH

Simon remet ça !

Comme à Amiens (2-1) pour sa première en Ligue 1 Conforama (3ème journée), Moses Simon a délivré son équipe. Son deuxième but dans ce championnat, son premier à la Beaujoire, permet aux Jaune et Vert de récolter trois points précieux. Bien servi au deuxième poteau par Bamba, auteur d'un grand-pont très efficace sur Sarr, Simon, du haut de son mètre soixante-huit, s'est élevé et a propulsé le cuir au fond des filets de Benitez. Le portier niçois a longtemps repoussé l'échéance. Jusqu'à cette fameuse 86' minute, libératrice ! Pirouettes.


LE CHIFFRE CLÉ :

0

Andrei Girotto, Nicolas Pallois, Alban Lafont et tout le bloc nantais bouclent ces neuf premières journées sans avoir encaissé le moindre but à la Beaujoire. Lors des cinq rencontres jouées à la maison, le FCN a fait preuve de solidarité à chaque instant pour préserver ses cages inviolées. Muraille.

1

Passeur pour Moses Simon en toute fin de match après un geste de grande classe afin d'éliminer Malang Sarr, Kader Bamba a signé sa première passe décisive en professionnel ce soir. Première.

2,11

Avec 19 unités au compteur pour 9 buts marqués, la ratio but - points récoltés ne cesse de grandir au fil des matches ! Efficace.

4

Avec notamment une défense de fer, le FC Nantes a signé sa quatrième victoire de rang à domicile. Puissance quatre.

6

En s'imposant ce soir face aux Aiglons, le FC Nantes a mis fin à une série de 6 matches sans s'imposer face au GYM. Victoire !

7

En ouvrant la marque, le FC Nantes poursuit sa série : le club de la Cité des Ducs a ouvert le score lors de ses 7 derniers matches en championnat. Série en cours.

18

Avec 18 points glanés sur les 21 derniers possibles, le FC Nantes s'affirme en haut du classement. Dauphin.

83

Meilleur nantais dans ce domaine, Mehdi Abeid a touché 83 ballons ce soir lors de ce succès. Omniprésent dans l'entrejeu, l'international algérien a livré une très belle copie.
Trois poumons.


C'EST DIT !

Christian GOURCUFF :"Le fait de marquer tardivement apporte un plus émotionnel."

Par M.G