🎥 ''Connaître nos ambitions''

Christian Gourcuff

Dimanche après-midi, les Jaune et Vert font leur retour en championnat après la Coupe de France le week-end dernier. Devant les médias, l'entraîneur du FC Nantes, Christian Gourcuff, est revenu sur le revers concédé devant Lyon et son désir de voir ses joueurs réagir lors du Derby de l'Atlantique.


LE POINT SANTÉ

Christian GOURCUFF : "Il y a eu deux contrariétés cette semaine : Anthony Limbombe a ressenti une douleur et il sera absent ce week-end, tout comme Kalifa Coulibaly, trop juste pour effectuer son retour même si on l'espérait parmi nous. De son côté, Molla Wague va mieux et devrait revenir la semaine prochaine dans le groupe. Pour Nicolas Pallois et Roli Pereira, il n'y a pas de délai mais ça s'améliore." "

LES BUTS ENCAISSÉS FACE A LYON

"Le constat, tout le monde l'a fait. Au bout de dix minutes de jeu, il y avait 2-0 et on aurait même pu en prendre trois, sans être vraiment bousculé dans le jeu. Je pense que c'est d'abord un problème de concentration, avec un problème individuel et un retard sur les actions. On s'est fragilisé et on a été dépassé par le rythme des Lyonnais, qui affichent de belles qualités offensivement. Face à cette opposition et la qualité affichée, sans toutes nos armes, c'était compliqué."

PROBLÈME DE COMPLÉMENTARITÉ ?

"Je ne pense pas que ce soit un problème de complémentarité. Thomas (Basila) n'y était pas. C'est un jeune joueur, qui a besoin d'expérience. On ne va pas le condamner sur ce match. Andrei (Girotto), a sans doute fait son plus mauvais match de l'année et l'a aussi, je n'ai pas d'explication et ça n'a pas aidé Thomas. Charles (Traoré) a aussi fait des erreurs qui sont inhabituelles. Tout ça se rajoute et ça entraine un peu l'équipe dans la difficulté. Le fait de ne pas être au niveau habituel, ça accentue les difficultés des partenaires. En ce qui concerne le milieu, on s'est un peu plus dispersé et on a été un peu moins rigoureux mais l'évolution du score fait que dans la volonté de revenir, on a libéré des espaces. C'était difficile de jouer avec un but d'avance comme ça avait été souvent le cas pour nous mais quand on a deux buts de retard, c'est aussi très difficile."

L'ABSENCE DE NICOLAS PALLOIS

"Son absence est plus préjudiciable physiquement et dans le rayonnement. Il a été impressionnant sur la première partie de saison au côté d'Andrei, lors de la première partie de saison. Ils avaient cette présence et cette assise, qui nous permettaient d'être bien. Quand on a une fragilité comme celle de samedi, ça fragilise toute l'équipe. Après, je ne vais pas condamner les joueurs. C'était une conjonction de méforme et de difficultés ponctuelles. Andrei vaut mieux que ça, Charles aussi et Thomas, j'en suis également persuadé."

PLUS QUE LE CHAMPIONNAT...

"En Coupe de la Ligue, on a été éliminé par Strasbourg, assez tôt mais il vaut peut-être lieux ça que d'empiler les matches comme a pu le faire Lille, jusqu'en demi-finale. Une Coupe, c'est intéressant si on va en finale et qu'on la gagne. Après, c'est sûr qu'un joli parcours en Coupe, on aurait bien aimé."

LA SÉRIE DE MATCHES A VENIR

"On va avoir quatre matches en deux semaines. Dans un championnat qui n'a pas livré son verdict parce qu'il est très serré, on connaîtra en grande partie nos ambitions sur la fin de saison au terme de ces matches."

UN DÉPART D'ABDOULAYE TOURE ?

"Comme vous le dîtes, il ne s'agit que de rumeurs et moi, je ne lis pas les rumeurs. Après, j’ai un peu d’expérience et je sais que d’ici le 31 janvier (fin du mercato d’hiver), tout peut arriver. Dans le football, tout est possible. Pour preuve, on a perdu Valentin (Rongier) après le mercato. C'est pour dire... Après, il ne faut pas se laisser déstabiliser par les rumeurs, sinon, on n'y arrive plus."

UN MATCH HOMMAGE

"Je vais en parler mais je pense qu'il faut savoir dissocier les choses, déjà par pudeur. Il y aura forcément des émotions qui vont se mêler. Il faut également respecter la douleur des proches et des gens qu'il a pu connaître, sans en faire trop. Le match, c'est autre chose.
Le drame, je ne l'ai pas vécu ici mais il y avait sa personnalité, qui forcément, faisait l'unanimité donc c'est encore plus marquant quand une personne comme ça disparaît. Et il y a aussi les circonstances qui ont été dramatiques. Ça a été très fort. Je l'ai vécu de loin mais je l'ai vécu à mon niveau."



FC Nantes - Girondins de Bordeaux

21ème journée de Ligue 1 Conforama
Dimanche 26 janvier 2020, 17h
Stade de la Beaujoire


Par M.G & J.J