07 mars 2020

Nantes laisse échapper le derby

Angers SCO - FC Nantes (2-0)

Face à des Angevins qui auront trouvé la faille à deux reprises dès le retour des vestiaires (2-0), les Jaunes n'auront jamais su combler leur retard et finissent par concéder un deuxième revers de rang en Ligue 1 Conforama.

Grosse ambiance en ce début de match dans un stade Raymond-Kopa qui affiche quasiment complet (12 134 spectateurs), avec de très nombreux supporters des Jaune et Vert présents. L'entame de la partie est prudente et les Jaunes cherchent à contrôler le jeu et le terrain. Sur des transitions rapides vers l'avant, les Angevins essaient de bousculer la défense nantaise mais cette dernière est vigilante. Les Jaunes sont finalement les premiers à tenter leur chance par l'intermédiaire de Touré. La lourde frappe du capitaine jaune et vert passe de peu au-dessus du but de Butelle (18'). Les Nantais profitent également de la vitesse de Simon pour tenter d'apporter le danger mais défense angevine veille aussi. Le temps défile et aucune des deux équipes n'arrive à prendre l'ascendant. Les Nantais multiplient les corners et Girotto n'est pas loin d'en reprendre un, au second poteau (30'). Les Jaunes ont le ballon mais le bloc angevin est bien en place et reste bien regroupé. Difficile pour les hommes de Christian Gourcuff de trouver des relais dans les intervalles. Alors, les visiteurs continuent de tenter leur chance de loin. Plein axe, Abeid prend des initiatives mais sa frappe passe de peu à côté de la cage angevine (43'). En cette fin de première mi-temps, ce sont les Scoïstes qui se montrent les plus dangereux. Lafont, devant Fulgini, permet aux Canaris de garder ce score nul et vierge (45'). Quelques secondes plus tard, Bahoken est tout proche de reprendre une frappe croisée de Doumbia mais l'attaquant du SCO est trop court (45'+2). On en reste là pour ce premier acte, fermé et très disputé.

Le début de la deuxième période est à mettre à l'actif des Angevins, qui, quelques minutes à peine après la reprise, vont prendre l'avantage sur une frappe croisée lointaine de Bobichon (1-0, 48'). Le coup est rude pour les Jaunes. Pire même, ces derniers encaissent un second but dans la foulée. Sur l'un des premiers corners angevins, Thomas s'élève plus haut que tout le monde et d'une tête décroisée, vient trouver la lucarne de Lafont (2-0, 53').

Touchés, les Nantais essaient de repartir de l'avant mais ni Blas (57'), ni Simon, en face à face devant Butelle (58') ne parviennent à trouver le chemin des filets… Les Angevins, poussés par leur public, sont même proches de creuser encore un peu plus l'écart mais la défense nantaise intervient in extremis (64'). Les duels sont remportés par les locaux et le FCN est désormais en difficulté. Les minutes passent et les Canaris, impuissants, n'y arrivent pas. Simon tente bien se faufiler dans la défense angevine mais les appuis de l'ailier nantais ne trompent pas l'arrière-garde scoïste (79'). Plus rien ne sera à signaler et les Jaunes laissent échapper la victoire sur la pelouse du voisin angevin.

Défaits face à Lille la semaine passée, le FCN n'aura pas su rebondir en Anjou, une semaine plus tard, face à une équipe bien organisée et réaliste dès l'entame de la deuxième période. Prochain rendez-vous pour le FCN, samedi soir à La Beaujoire, face au Nîmes Olympique. Vainqueurs des Crocos nîmois à l'aller (1-0), les Canaris voudront récidiver.

LE CHIFFRE CLÉ

600

Ce soir, le FC Nantes a pu compter sur 600 spectateurs au cœur du parcage visiteurs du stade Raymond-Kopa mais également, de nombreux supporters présents un peu partout dans l'antre du SCO. #Merci !


C'EST DIT !

Christian GOURCUFF, après la rencontre : "Face à un bloc bien en place, l'équipe a été dans l'incapacité de créer des décalages. C'est un constat. Il faut franchir un cap également dans notre engagement."

Par M.G