18 avril 2018

Tout est parti !

LE JOUR OÙ...

Cinq mois après la création du club, la première équipe du FC Nantes alignée par Aimé Nuic, le dimanche 12 septembre 1943, se présente dans la composition suivante : Gonzalès - Giovanetti, Blamblain - Garrec, Gergotich, Kerdraon - Crépin, Nuic, David, Lodo, Vischer.

Au stade Malakoff, elle reçoit l’AS Brest en ouverture du championnat Fédéral Amateur (Groupe Bretagne-Anjou). C’est Lodo qui signe le premier but de l’histoire du club, un but qui ouvre la voie à une belle victoire (4-1, autres buts nantais signés par David, Crépin et Vischer) et qui laisse augurer des lendemains qui chantent.

Malheureusement, quelques jours plus tard, la ville de Nantes subit deux attaques aériennes des unités américaines et britanniques. Plus de mille bombes sont larguées sur les infrastructures portuaires et industrielles. Le bilan est effroyable : 1463 morts, 2500 blessés, 700 maisons et immeubles détruits, près de 3000 inhabitables.

Sérieusement endommagé, le stade Malakoff sera inutilisable pendant un an, le FCN devant migrer vers le stade de Procé. Après trois semaines d’interruption, le football reprend peu à peu ses droits et, le 10 octobre, dans un contexte éprouvant, Nantes obtient le nul (2-2) face à Saint-Nazaire. Deux semaines après le débarquement en Normandie, les Nantais disputent le 26 juin 1944 leur dernier match de la saison, qu’ils terminent à une très honorable deuxième place (18 matchs, 10 victoires, 6 nuls, 2 défaites, 34 buts marqués, 13 buts encaissés), derrière l’US St Malo.

De quoi susciter un certain enthousiasme... dans l’ambiance de fête et de libération que connaît le pays.


UN JOUR, UNE DECLARATION

Gernot Rohr
« Je ne crois qu'au travail. Si l'équipe mouille le maillot et travaille bien, les supporters vont nous suivre. Je ne m'occupe que du sportif, et je m'efforce de faire le meilleur travail possible. Le reste ne me regarde pas. »
Septembre 2013


LA LEGENDE DU FC NANTES
1943-2018 : 75 ANS D’HISTOIRE
Par Denis Chaumier