4 mai 2018

Claudio Ranieri avant FCN - MHSC

Interview

En amont de la réception du Montpellier HSC à la Beaujoire dans le cadre de la 36ème journée de Ligue 1 Conforama (coup d’envoi dimanche à 17h), Claudio Ranieri s’est présenté devant les journalistes pour évoquer les objectifs de fin de saison et la possibilité d’un retour de Kolbeinn Sigthorsson dans le groupe nantais.

Où en est Sigthorsson ? Le fait qu’il souhaite participer à la coupe de monde vous encourage-t-il à le mettre sur le terrain pour les trois dernières rencontres ?

Claudio Ranieri : Il est prêt. Il vient tout juste de rentrer donc c’est normal qu’il ne soit pas encore au niveau des autres. C’est un bon joueur et je dois décider s’il revient dans le groupe ou s’il vaut mieux attendre encore un peu.
Je veux faire jouer les joueurs qui sont prêts et qui m’assurent de tout donner pour gagner le match. Je ne veux pas penser à qui veut aller à la Coupe du Monde ou non. Pour moi la chose la plus importante, c’est Nantes. Je fais le maximum pour Nantes, pas pour les joueurs. Je peux utiliser l’ambition des joueurs qui veulent aller à la coupe du monde mais je veux voir s’ils sont bien prêts pour faire un match maintenant.

Quel est l’enjeu de ces trois derniers matches ?

Claudio Ranieri : Il faut toujours faire le maximum pour gagner les matches à commencer par Montpellier. Nous savons que c’est un match très difficile qui nous attend contre la meilleure défense du championnat. Ce ne sera pas facile. C’est une équipe bien organisée avec le ballon. Ils vont très vite et sont très costauds donc je pense que ce sera un beau match. L’objectif c’est de faire le mieux possible sur les trois derniers matches.

L’Europe s’est-elle envolée ?

Claudio Ranieri : Il faudrait une catastrophe pour les autres équipes et que nous gagnions nos trois matches pour l’Europe...

Il ne faudrait pas tomber dans la deuxième partie du tableau

Claudio Ranieri : J’ai toujours été positif et je veux toujours jouer pour gagner donc j’aspire à faire le meilleur.

Y a-t-il un sentiment d’échec par rapport à la première partie de saison ?

Claudio Ranieri : C’est normal qu’à la fin décembre nous ayons pu espérer un peu plus et espéré faire une bonne phase retour mais ça ne s’est pas passé comme ça. C’est le football. Nous avons fait le maximum et on doit accepter le classement final.

Le président parlait d’un gâchis. Est-ce que c’est dommage cette fin de saison ?

Claudio Ranieri : Oui je suis d’accord, c’est dommage parce que nous avons eu le résultat à portée de main et nous avons perdu beaucoup de matches.

Avez-vous senti que ce que vous tenteriez n’allait pas marcher ?

Claudio Ranieri : Je suis encore convaincu qu’on peut bien faire parce que les joueurs sont très bien aujourd’hui. Ils montrent de la force, de la détermination, de la vitesse. Après, quand tu fais une erreur, tu prends un but. A Lyon nous avons fait de bonnes choses mais à la première erreur que nous avons fait au milieu, nous avons encaissé un premier but. Ca nous est arrivé souvent ces derniers temps. Pendant la première partie du championnat, on a fait plus d’erreurs défensives mais sans encaisser de but. On doit être tranquilles et bien travailler pour s’améliorer. Je pense que cette année était bonne pour l’expérience des joueurs.

N’avez-vous pas été trop ambitieux dans le jeu sur la deuxième partie de saison ?

Claudio Ranieri : Notre force c’était d’être compacts et de faire des transitions très rapides et ça a fonctionné. Aujourd’hui, ça marche moins bien. Le football est comme ça. Parfois tu fais bien mais ça ne marche pas.


FC Nantes - Montpellier HSC

36ème journée de Ligue 1 Conforama
Dimanche 6 mai 2018, 17h - Stade de la Beaujoire


Par L.R. & J.J.