9 mai 2018

J. Soulard ''Monter immédiatement en D2''

Féminines

Les responsables de la section féminine du FC Nantes ont convoqué une conférence de presse vendredi dernier afin d’établir un premier bilan de la saison et de dresser des perspectives pour le futur de la section. Jacky Soulard, président de l’association du FC Nantes, Michel Valin, secrétaire de l’association et Tanguy Fétiveau, responsable de la section féminine ont ainsi pu évoquer la montée de l’équipe première en Régionale 1 acquise il y a quelques semaines, l’ambition d’accéder à la D2 et au professionnalisme dans un an et les renforcements à prévoir en termes de joueuses, de staff et d’infrastructures pour continuer le développement des équipes féminines.

Créée de toutes pièces en 2012, la section féminine du FC Nantes suit une trajectoire rectiligne vers le haut niveau. Alors que l’équipe première vient de valider son ticket pour monter en Régionale 1 (troisième niveau français), Jacky Soulard, président de l’association du FC Nantes voit déjà plus haut : « On souhaite être dans la continuité. On accède à la Régionale 1 la saison prochaine et on voudrait monter immédiatement en D2. On va se donner les moyens de le faire ».

Un espace dédié aux féminines à la Jonelière

Et les premiers moyens à mettre en oeuvre sont infrastructurels, la Jonelière étant actuellement trop petite pour accueillir convenablement les pros, le centre de formation et la section féminine. «On veut garder une unité de lieu » clame Michel Valin, secrétaire de l’association, appuyé par Jacky Soulard : « On travaille avec la métropole et la ville de Nantes sur des projets de terrains aux abords de la Jonelière. La ville veut qu’on reste sur la Jonelière et nous aussi c’est ce qu’on veut, mais pas à n’importe quelle condition. Il faut qu’on ait des espaces suffisants d’autant plus que les agréments de la fédération pour les centres de formation sont devenus draconiens. Nous souhaitons pour les féminines au moins un terrain, un vestiaire, un espace de convivialité et une salle de musculation. Tout ce qui fait qu’elles pourront travailler dans de bonnes conditions et progresser.»

Un staff étoffé

Pour atteindre ses objectifs, le FC Nantes va également élargir l’encadrement de ses équipes. « On se développe sur tous les pôles, annonce Tanguy Fétiveau, responsable de la section féminine, et demain on pourra avoir un staff de 4 ou 5 personnes sur l’équipe première. On aura avec nous Nicolas Esor qui sera entraîneur des gardiennes à temps plein pour toute la section féminine et qui fera office d’adjoint sur l’équipe première ainsi qu’un préparateur physique dédié, Thomas Delaunay.

On souhaite ajouter toujours plus d’encadrement et de compétences au service de nos équipes jeunes. Nos U18 ainsi que nos U15 et nos U13 pourront bénéficier l’an prochain de séances spécifiques gardiennes de but, ce qui n’était pas le cas avant.

Un groupe élargi et renforcé

Le dernier renfort attendu sera bien sûr au niveau de l’effectif comme l’assure Tanguy Fétiveau «Cette année, on a joué avec un groupe relativement restreint de 15 joueuses. Ça suffisait pour le niveau Régionale 2 mais ça reste trop juste pour l’avenir. On souhaite créer un groupe d’entraînement de 22 joueuses auquel se grefferont nos deux joueuses qui sont en pôle le week-end.». La création d’un groupe élargi servira un deuxième objectif des Jaunes-et-Vertes « faire monter l’équipe B de D1 en R2 pour qu’il n’y ait pas d’écart entre nos deux équipes seniors.»

«On a un budget qui correspond à nos ambitions, assure Jacky Soulard, il n’est pas élastique mais le président nous a donné le feu vert pour qu’on travaille dans de bonnes conditions. On ne va pas aller dans des choses déraisonnables. » Ce recrutement raisonné passe par l’intégration au projet de joueuses plus expérimentées, aguerries à un niveau plus important. Des joueuses du profil de Claire Guillard qui sera la première recrue féminine pour la saison prochaine en provenance de La Roche ESO. «Claire Guillard a joué une quinzaine de saisons en D2-D1. C’est sur ce type de profil de joueuse, locale, intéressée par le projet et en fin de carrière qu’on doit se concentrer. Claire, c’est 15 à 20 buts en D2 par saison. C’est une joueuse qui nous aidera à monter et à structurer l’équipe, à gagner en maturité et en expérience.», présente Tanguy Fétiveau.

 »On veut jouer sur le mélange de ces joueuses plus expérimentées, de nos joueuses actuelles qui ont le niveau et de jeunes candidatures qui ont des profils intéressants et sur lesquelles on peut miser à plus long terme. Aujourd’hui, on a formé deux jeunes internationales (Leïla Peneau et Elia Douet appelées en équipe de France U16). On veut qu’elles restent au club également et pour cela on se doit d’afficher des ambitions fortes.».

Le défi de la Régionale 1

Pour poursuivre sur sa lancée, le FC Nantes devra se frotter l’année prochaine au niveau de Régionale 1, une sacré marche à gravir. «On n’est pas préparés à jouer des matches avec autant d’adversité, explique Tanguy Fétiveau, c’est un autre niveau d’engagement, d’intensité et de concentration ».
Un niveau que les Jaunes-et-Vertes touchent du doigt en cette fin de saison dans le cadre de la Coupe des Pays de la Loire. Tombeuses de Sablé (5ème de Régionale 1) en quart de finale, les Nantaises reçoivent demain après-midi à la Plaine de Jeu l’équipe de Changé CS (2ème de Régionale 1) en demi-finale. « Si on peut inscrire une ligne à notre palmarès dès cette saison, on ne va pas se priver mais, en étant lucide et réaliste, ce sera très compliqué. Les matches sont plus engagés, plus accrochés que ce qu’on connaît habituellement et c’est là-dessus qu’on va devoir répondre. En terme de foot, on a toutes nos chances. Dans tous les cas, ce match servira à nous préparer au niveau de la saison prochaine. »


La section féminine en quelques dates

2012 : Création de l'école de foot catégories U9 et U11
2014 : Création des équipes U18, Sénior B et Sénior A
2015 : Les U13 du FC Nantes sont championnes de France
2017 : Les U12 du FC Nantes représentent la France à la Danone Nations Cup à New-York
2018 : L'équipe Sénior décroche sa promotion en Régionale 1


Par L.R.