11 août 2018

Le froid réalisme monégasque...

FCN - ASM : 1-3 (0-0)

Pour la reprise du championnat de Ligue 1, le FC Nantes s'est incliné 1-3 face à l'AS Monaco, dauphin du champion parisien. Pour autant, les joueurs de Miguel Cardoso sont loin d'avoir démérité. Mais en l'espace de 15 minutes, les joueurs du Rocher ont fait la différence.

Le froid réalisme monégasque aura forcément un goût amer pour les Canaris et leurs supporters. Présents dans le jeu, l'animation et le pressing, les joueurs de Miguel Cardoso n'avaient pas laissé grand-chose à leurs adversaires.
Organisé en 4-2-3-1 dans une équipe à forte dominante Made in FC Nantes - 50% de l'équipe au coup d'envoi était composée de joueurs formés à la Jonelière ! -, les Jaune et Vert ne tardaient pas à se montrer dangereux. Enock Kwateng plaçait une tête juste au-dessus, à la retombée d'un corner (3'). Valentin Rongier insistait un peu plus à la réception d'un centre de Lucas Lima (18'). Sans trouver l'ouverture.

Monaco avait toutefois du répondant, notamment par Mboula qui obligeait Ciprian Tatarusanu à la parade (22'). Valentin Rongier redoublait d'efforts, à l'image de ses partenaires (24'). Et au terme d'une première mi-temps ouverte et agréable à suivre, le score restait vierge.
Au retour des vestiaires, Monaco semblait plus décidé à prendre les choses en main. Pour autant, c'est Nantes qui gardait les actions les plus dangereuses et la maîtrise globale du ballon.

Le virage de la partie intervenait peu après l'heure de jeu. Leonardo Jardim lançait Radamel Falcao pour donner un peu plus de poids à son offensive. Et cela ne tardait pas à payer... Jovetic s'échappait à droite et trouvait Lopes au 2ème poteau : 0-1 (69'). Monaco insistait et Ciprian Tatarusanu devait s'employer pour repousser une nouvelle frappe de Jovetic (75') puis une tête de Falcao (76').
Nantes répondait par Valentin Rongier qui obligeait Benaglio à la parade. Dans la relance, le contre monégasque était clinique puisque Jovetic se présentait seul face au portier nantais, pour le deuxième but : 0-2 (80').

Nantes était sonné. Mais insatiable, Monaco scellait définitivement le sort de la partie, Jovetic trouvant Falcao pour le troisième but : 0-3 (83'). Dans le temps additionnel, Emiliano Sala adoucissait un peu la peine en ouvrant le compteur but du FC Nantes, d'une belle frappe enveloppée : 1-3 (92').
"Il est important qu'on sache que ce qu'on a fait sur le terrain était bien, revenait Miguel Cardoso, à l'issue de la partie. On a vu une équipe très intéressante. On a créé des situations, notamment en 1ère mi-temps. Le gardien de Monaco a bien fait son travail."

Prochain rendez-vous pour les Canaris à Dijon, samedi 18 août (20h), pour le premier déplacement de la saison.


La fiche technique

FC Nantes - AS Monaco : 1-3

1ère journée de Ligue 1 Conforama
Samedi 11 août 2018, 17:00
Stade de la Beaujoire - 32 760 spectateurs

Arbitre : Jérôme Brisard

Buts
Lopes (69'), Jovetic (80') et Falcao (83') pour Monaco ; Sala (92') pour Nantes

FC Nantes
Tatarusanu - Kwateng, Djidji, Diego Carlos, Lima - Touré, Moutoussamy - Evangelista (Alégué, 86'), Rongier (c), Dabo (Sala (72') - Coulibaly (Majeed, 72')
Remplaçants : Dupé, Miazga, Prado, Khrin, Sala, Waris, Alégué
Entraîneur : Miguel Cardoso

AS Monaco
Benaglio - Pierre-Gabriel, Glik (c), Jemerson, Barreca (Serrano, 87') - Tielemans, Aholou, Diop (Falcao, 67') - Mboula (Grandsir, 67'), Jovetic, Lopes
Remplaçants : Sy, Serrano, Pelé, Grandsir, N'Doram, Falcao, Geubbels
Entraîneur : Leonardo Jardim

Avertissements
Diego Carlos (74') pour Nantes


Par F.C.