8 février 2019

''Créer cette union sacrée''

Vahid Halilhodzic

Au coeur des heures très difficiles que vit le Club, Vahid Halilhodzic est revenu sur la disparition d'Emiliano Sala. Et parce que le FC Nantes jouera dimanche dans un contexte lourd et compliqué, le technicien veut "créer l'union sacrée".

Le deuil après la disparition d'Emiliano Sala peut commencer...

Vahid Halilhodzic : On a toujours gardé espoir, en sachant pertinemment que c'était presque une illusion. La vérité est tombée, terrible, injuste. La situation est un peu différente pour les familles. Mais c'est terrible. On peut maintenant rendre hommage à quelqu'un qui va laisser une trace éternelle dans ce club, avec son comportement, sa modestie. Pas seulement comme joueur mais aussi comme homme. Il a fait l'unanimité partout. J'ai vu le monde sportif rendre hommage à cette personne. On rendra hommage avant l'entraînement, dignement et simplement, comme il était.

Comment sont vos joueurs ?

Vahid Halilhodzic : Ca a été un choc d'entendre cette mauvaise nouvelle. On était tous persuadés quelque part que peut-être... mais après deux journées sans nouvelles, l'espoir s'est amenuisé.
C'était vraiment un garçon adoré. Il disparait brutalement et c'est difficile à accepter.
J'ai beaucoup d'affection pour mes joueurs... il y avait bien sûr beaucoup de relation avec ce garçon, le poste que j'ai occupé, le travail pendant trois mois et demi... Après notre dernier match, il est venu me parler, me remercier... il y a beaucoup de choses qui se bousculent dans ma mémoire. On gardera sa mémoire éternellement. C'était un exemple d'humanité. C'était un plaisir de travailler avec lui. C'était un garçon qui avait beaucoup de caractère. On vit des choses terribles. Bien sûr, on a retrouvé son corps... mais je pense à sa famille.

"Une trace éternelle dans ce club"

Sportivement, parce que la situation est compliquée, c'est un match déterminant...

Vahid Halilhodzic : On joue aussi un moment crucial de notre saison. Le mercato a détruit notre travail de trois mois et demi. Je l'ai déjà dit, j'espère qu'il n'y aura plus ce mercato, qu'on va l'interdire. On a trois matches en six jours, des matches essentiels dans notre position. Je ne sais pas comment on va s'en sortir, mais je vais essayer de créer cette union sacrée. Le groupe doit s'en sortir avec caractère pour s'en sortir.

Les matches face à Saint-Etienne et en Coupe de France donnent-ils un peu d'espoir ?

Vahid Halilhodzic : Ca donne un peu d'espoir. On est un peu plus solide. Mais la nouvelle terrible d'aujourd'hui nous remet un choc terrible à un moment crucial. Il faut maintenant des résultats. Même dans les matches où on n'a pas eu les résultats, l'équipe a montré des qualités de jeu. On a été malchanceux. Mais c'est le résultat qui compte.
J'ai demandé à tout le monde de faire l'effort. Que ce soit les joueurs ou le staff. Il faut que chacun fasse l'effort pour travailler et jouer ensemble. Je fais ce que je peux faire, mais j'ai besoin de tout le monde en ce moment. Il faut beaucoup de caractère pour jouer un match de Ligue 1 en ce moment. J'espère qu'on en sortira plus fort. Face à Saint-Etienne, l'équipe et les supporters ont montré que le club a beaucoup de force et de dignité.


Par F.C.