06 décembre 2014

Les Canaris pouvaient y croire…

PSG - FCN : 2-1 (1-1)

En 17ème journée, le FC Nantes s'est incliné 2-1 sur la pelouse du Paris SG. Menant au score grâce à un somptueux but d'Alejandro Bedoya (8'), les Canaris ont été doublé grâce à un doublé d'Ibrahimovic (34' et 48'). Reste que les joueurs de Michel Der Zakarian se demanderont longtemps pourquoi Verratti n'a pas été exclu et pourquoi le but de Papy Djilobodji a été refusé…

Le souvenir de la saison dernière était forcément vivace au moment de retrouver le Parc des Princes, même si tous s'attachaient à le repousser au loin. Restant sur deux défaites consécutives, les joueurs de Michel Der Zakarian n'avait d'autre objectif que l'exploit, celui de faire tomber la seule équipe encore invaincue en Europe.

Alejandro Bedoya ouvre le score d'une magnifique frappe

Avec une équipe très proche de celle qui avait débuté à Marseille le week-end dernier - seul Alejandro Bedoya faisait son entrée dans le couloir droit à la place de Serge Gakpe -, les Jaunes entamaient la partie de la meilleure des façons.
Positionnés haut sur le terrain, leur pressing gênait le champion en titre. Si un premier centre d'Issa Cissokho ne trouvait pas Yacine Bammou, Alejandro Bedoya trouvait la lucarne sur une frappe somptueuse à 25 m, après une percussion de Papy Djilobodji contenue devant la surface : 1-0 (8').

Surpris et décontenancé, les joueurs de la Capitale frôlaient la correctionnelle, sans une série de décision de monsieur Bastien, l'arbitre de la rencontre. D'abord en n'excluant pas Marco Verratti après son tâcle grossier d'antijeu et dangereux sur Georges Kévin Nkoudou qui prenait la poudre d'escampette (11')… puis en refusant à Papy Djilobodji le deuxième but nantais (12')… Difficile de dire quel aurait été le sort de la partie.

GK Nkoudou fauché par Verratti qui ne sera qu'averti...

Dès lors, les Canaris reculaient progressivement pour ne plus évoluer que dans leur moitié de camps. S'appuyant sur la qualité technique individuelle hors norme, Paris détenait le ballon.
Si les joueurs de Michel Der Zakarian parvenaient dans un premier temps à contenir les vagues parisiennes, ils se faisaient surprendre sur un contre des Parisiens. Alerté dans son couloir par Pastore, Lucas adressait un centre tendu au premier poteau… pour Ibrahimovic : 1-1 (34').
Juste avant la pause, Rémi Riou permettait aux Jaunes de rester à flot, en repoussant d'une parade réflexe une tête de Thiago Silva, à la réception d'un coup franc de Lavezzi (45+1').

Ibrahimovic permet à Paris de revenir à hauteur de Nantes avant la pause

Nantes virait donc à la pause en étant à hauteur du champion en titre. Mais dès le retour des vestiaires, Ibrahimovic donnait l'avantage aux siens sur un coup franc à 20 mètres : 2-1 (48').
Paris confisquait une nouvelle fois le ballon aux Canaris… jusqu'à un quart d'heure de la fin de la rencontre. Nantes tentait alors crânement sa chance pour revenir au score. Mais le dernier geste ou l'avant-dernier manquait encore cruellement de précision. A l'image de la tête d'Oswaldo Vizcarrondo qui filait juste à droite du but de Sirigu ou encore de la frappe de Lucas Deaux sur Sirigu (76').

Ibrahimovic s'offre un doublé face à Nantes

Nantes devait donc se résoudre à enregistrer sa troisième défaite consécutive en championnat. Pour autant, les joueurs de Michel Der Zakarian peuvent garder la tête haute. "On a été mis en danger, mais on a rivalisé, commentera Yacine Bammou à l'issue de la rencontre. On méritait mieux. Maintenant, on doit se concentrer sur les prochains matches et ne pas baisser la tête." Il faudra en effet profiter de la semaine pour récupérer et préparer le dernier rush de l'année civile, avec trois matches en l'espace d'une semaine.

LA FEUILLE DE MATCH

Paris SG - FC Nantes : 2-1 (1-1)

17ème journée de Ligue 1
Samedi 6 décembre 2014, 17h
Parc des Princes - 46 161 spectateurs

Arbitre : Benoît Bastien

Buts

Ibrahimovic (34' et 48') pour Paris
Bedoya (8') pour Nantes

Paris SG
Sirigu - Aurier, Thiago Silva (c), Marquinhos, Digne - Rabiot, Verratti (Matuidi, 66'), Pastore (Chantome, 74') - Lucas (Cavani, 74'), Ibrahimovic, Lavezzi
Remplaçants : Douchez, Maxwell, Van Der Wiel, David Luiz, Matuidi, Chantome, Cavani
Entraîneur : Laurent Blanc

Papy Djilobodji ne verra pas son but validé...

FC Nantes
Riou - Cissokho, Vizcarrondo, Djilobodji, Veigneau (c) - Bedoya, Gomis (Deaux, 69'), Hansen (Bessat, 88'), Nkoudou - Veretout (Gakpe, 69') - Bammou
Remplaçants : Dupé, Alhadhur, Bessat, Deaux, Shechter, Bangoura, Gakpe
Entraîneur : Michel Der Zakarian

Avertissements
Verratti (11') pour Paris
Veretout (44') et Djilobodji (58') pour Nantes

Par F.C.