03 mai 2015

Les Canaris ont pourtant bien essayé

FCN - PSG : 0-2 (0-2)

En cl√īture de la 35√®me journ√©e de Ligue 1, le FC Nantes s'est inclin√© 2-0 face au Paris SG. Rapidement men√© sur un but de Cavani (3'), les Canaris ont bien tent√© de revenir √† hauteur de leur adversaire... mais on encaiss√© un second but par Matuidi (31'). Mais m√™me men√©s 2-0, les Jaunes ont tent√© et ont parfois √©t√© proches de trouver la r√©compense.

"On avait décidé de les bousculer, de les presser haut. Mais on prend ce but trop vite, on les met dans le confort. Michel Der Zakarian ne pouvait que constater la supériorité de l'adversaire qui venait de s'imposer à la Beaujoire. Même si on avait pris deux buts, il fallait continuer à les harceler. On a essayé, on s'est procuré des occasions."

De fait, le technicien nantais avait choisi de reconduire son équipe en 4-4-2 avec milieu en losange qui s'était imposée face à Marseille et avait arraché le match nul à Toulouse. Les Canaris entamaient le match aussi haut sur le terrain, à l'image de leur match face à Marseille...
Mais sur un coup franc jou√© rapidement, Paris trouvait la premi√®re faille, par Cavani : 0-1 (3'). Tr√®s t√īt, trop t√īt, dans la partie face √† une telle √©quipe.

Et Paris de se montrer très incisif dans la moitié de camps adverse. Rémy Riou devait ainsi s'interposer face à Cavani (12' et 14') puis Pastore (21').
La réponse nantaise intervenait par une tête de Serge Gakpe, bien alerté par Alejandro Bedoya (19'), puis par une lourde frappe au ras du sol de Jordan Veretout (22').

Paris scellait ensuite définitivement sa domination sur une perforation plein axe de Matuidi, alerté par Ibrahimovic (31') : 0-2 (31').
Pour autant, Nantes n'abdiquait pas et Alejandro Bedoya obligeait à son tour Douchez à une parade (41'). Juste avant la pause, c'est Ibrahimovic qui répondait d'une lourde frappe que Rémy Riou détournait (45').

Au retour des vestiaires, les Parisiens se montraient moins incisifs, privil√©giant un plus grand contr√īle sur la partie. Mais les joueurs de Michel Der Zakarian tentaient bien de revenir. Mais difficile de trouver la faille dans la carapace parisienne, malgr√© le soutien ind√©fectible et extraordinaire de son public de la Beaujoire.
Dans le temps additionnel, Cabaye et Cavani (93') étaient même tout proches de creuser un peu plus l'écart. Le score ne bougerait toutefois plus. "Ils sont trop forts pour le championnat français", conclura Michel Der Zakarian à l'issue de la rencontre. Mais Nantes a bien essayé...

LA FEUILLE DE MATCH

FC Nantes - Paris SG : 0-2 (0-2)

35ème journée de Ligue 1
Dimanche 3 mai 2015 - 21H
Stade de la Beaujoire - 34 088 spectateurs

Arbitre : Ruddy Buquet

Buts
Cavani (3') et Matuidi (31') pour Paris

FC Nantes
Riou - Cissokho, Vizcarrondo (c), Djilobodji, Bessat - Bedoya, Gomis, Deaux (Rongier, 83') - Veretout - Gakpe (Bammou, 82'), Audel (Nkoudou, 76')
Remplaçants : Dupé, Veigneau, Djidji, Rongier, Nkoudou, Bangoura, Bammou.
Entra√ģneur : Michel Der Zakarian

Paris SG
Douchez - Van Der Wiel, Marquinhos, Thiago Silva (c), Maxwell - Verratti (Cabaye, 75'), Thiago Motta, Mathuidi (Rabiot, 51') - Pastore (Lavezzi, 82') - Cavani, Ibrahimovic
Remplaçants : Maignan, Camara, Digne, Cabaye, Lucas, Rabiot, Lavezzi
Entra√ģneur : Laurent Blanc

Avertissements
Djilobodji (26'), Deaux (50'), Bessat (68') et Cissokho (81') pour Nantes
Verratti (37'), Maxwell (74') et Thiago Motta (79') pour Paris

Par F.C.