🎥 ''Je joue avec insouciance''

Kader Bamba

Il est l'une des révélations de Ligue 1 Conforama. Arrivé l'an passé au FC Nantes, Kader Bamba (25 ans) se montre très à son aise au sein du groupe professionnel, depuis le début d'exercice 2019-2020. Déroutant sur le terrain, percutant au cœur des défenses adverses et déterminé à prouver chaque week-end, l'ailier nantais continue son apprentissage du haut niveau. Avec l'envie de trouver le chemin des filets assez rapidement. Entretien.


Quel regard portes-tu sur le début de saison des Jaune et Vert ?

Kader BAMBA : "On a très bien commencé ce championnat et ce bon début de saison nous permet d'être à la deuxième place après 9 journées. Aujourd'hui, il y a la trêve internationale. Je sais pas si ça tombe à pic parce qu'on se sentait bien. On verra comment se passera le retour à la compétition."

L'équipe semble déjà bien en place, est-ce également ton ressenti ?

"Oui bien sûr. On est bien en place mais on peut toujours progresser et c'est ce que nous dit le coach. Après, il est vrai que sur les derniers matches on s'améliore, tout en respectant les consignes données et ça fonctionne plutôt bien."

Est-ce que l'arrivée de Christian Gourcuff a été synonyme d'un déclic pour toi ?

"Forcément. Quand j'ai su qu'il allait y avoir un nouvel entraîneur, ça m'a remotivé un peu parce qu'à la reprise, je n'étais pas bien car j'espérais reprendre avec le groupe professionnel. Ça ne s'est pas passé comme prévu. Aujourd'hui, avec M. Gourcuff, je me sens bien. Je ne vais pas dire "heureusement qu'il est arrivé", mais pas loin. J'ai pu connaître le monde professionnel grâce à lui, jouer et apprendre. C'est tout nouveau pour moi."

Quand est-il venu te faire comprendre que tu aurais sûrement ta chance avec l'équipe ?

"Peut-être deux ou trois semaines après sa venue, il m'a demandé de passer le voir. J'y suis allé et on a bien échangé. Cette discussion était positive et maintenant, il va falloir être bon !"

A titre personnel, quel est ton point de vue sur tes performances ?

"J'essaie d'être performant sur le temps de jeu que le coach me donne. C'est bien. Maintenant, il ne faut pas se contenter de ça. Il faut travailler pour espérer être le plus souvent titulaire."

Est-ce que selon toi, être remplaçant et entrer en cours de match fait aussi partie de l'apprentissage du haut niveau ?

"D'où je viens, être remplaçant et rentrer à chaque fois quelques minutes, c'est déjà très bien. Je ne vais pas me plaindre ! Je fais ce que le coach me demande de faire. Tout le monde aimerait commencer le match évidemment mais si l'équipe tourne bien, c'est parfait. En plus, je soutiens les copains. Si j'ai la chance de commencer, tant mieux."

Peux-tu nous parler de ton jeu, qui finalement, n'a pas changé entre tes performances en N2 et en L1 ?"

"Je suis toujours relâché. Je ne vais pas dire que je m'amuse mais j'essaie de tenter des gestes. Si ça passe, tant mieux mais il faut que ça marche parce que sinon, je me fais crier dessus (il sourit). Sincèrement, j'ai toujours été un peu comme ça. Je joue avec un peu d'insouciance. Pour le moment ça fonctionne bien et j'espère que ça va bien continuer."

Comment abordes-tu le travail défensif imposé par Christian Gourcuff et le staff ?

"C'est vrai qu'avant, je ne défendais pas beaucoup et ce n'était pas ma priorité. On me le reprochait aussi. Mais là on est en Ligue 1 et forcément, je me dois d'aider mes coéquipiers. Aujourd'hui, je le fais avec plaisir."

Peux-tu nous en dire plus sur ta première passe décisive en L1, lors du succès face à Nice (1-0) ?

"Quand je dribble, je regarde toujours si on est en un contre un. Là, c'était le cas et forcément j'y suis allé. J'ai mis un petit "viaduc" avant de centrer au deuxième poteau vers Simon, qui a su bien la reprendre. Mais honnêtement, je n'ai pas réfléchi."

Que te manque-t-il pour inscrire ton premier but dans l'élite du football français ?

"Il faut que je répète les gestes devant le but et c'est ce que le coach me dit souvent : "Sois méchant face au but !". C'est vrai que parfois, je peux être trop facile. Donc je travaille pour trouver le chemin des filets rapidement. L’appât du but ? Avant, je préférais dribbler et faire des passes. Aujourd'hui, ça a un peu changé. Si je ne marque pas mais que je fais une passe décisive et que l'équipe gagne, c'est très bien ! En tant que joueur offensif, il faut que je puisse marquer des buts et me montrer décisif. Il faudrait que j'arrive au moins à 5 buts mais il ne faut pas être gourmand !"

Samedi, l'équipe défie Metz. Quel type de match t'attends-tu à disputer ?

"Qu'on soit à domicile ou l’extérieur, c'est pareil. Il va falloir qu'on joue de la même manière qu'à la maison, avec les mêmes principes de jeu. On attend le retour de tous les internationaux pour bien préparer ce match qui ne sera pas simple. On aura deux joueurs suspendus pour cette rencontre (Pallois & Fabio) mais on possède un groupe suffisamment important pour garder une équipe de qualité."

Par JJ & MG