17 décembre 2019

''Maintenir tout le monde concerné''

Christian Gourcuff

Demain soir (21h05), les Jaune et Vert accueillent le RC Strasbourg Alsace pour le compte des 8èmes de finale de la Coupe de la Ligue BKT. Cet après-midi face aux médias, l'entraîneur du FC Nantes, Christian Gourcuff, est revenu sur la rencontre à venir face au tenant du titre.


LE POINT SANTÉ

Christian GOURCUFF : "Andrei Girotto a passé une échographie et on est un peu rassuré parce qu'il n'y a pas de lésion très grave. Maintenant, il y a quand même une sensibilité. Pour demain, ce n'est pas bon et ce n'est pas acquis non plus pour samedi. On fera le point jeudi, voire vendredi pour sa participation face à Angers. Nicolas Pallois est suspendu pour ce match, Rene Krhin a eu une gastro. Enfin, Kalifa Coulibaly a été touché au genou lors du match face à Nîmes, donc il sera forfait."

LE RC STRASBOURG ALSACE

"Il faudra les jouer du mieux possible, c'est une évidence. Je me souviens, ça avait été un match un peu particulier. La première mi-temps était correcte de notre part, avant de céder dans la deuxième période suite à l'intensité mise par les Strasbourgeois.
Depuis, cette équipe a changé son organisation et on a beaucoup d'interrogations sur la mise en place de la formation alignée demain. En championnat, la hiérarchie s'est un peu établie et cette équipe s'est rassurée. A l'époque du match aller, ils étaient dans un moment difficile. J'ai vu un bout de leur match de dimanche face à Bordeaux. Ils ont attendu avant de contrer."

LA ROTATION

"À ce stade de la saison, il y a un peu de fatigue et on a aussi un groupe qui se doit de répondre à toutes les échéances. Ce qui est compliqué, c'est d'avoir des joueurs dans un effectif qui ne jouent jamais. Il y a des ouvertures possibles et dans une semaine à trois matches, on peut utiliser ceux qui jouent moins. Ça permet aussi de maintenir tout le monde concerné. Dans la réussite d'une saison, ce sont des choses quasiment obligatoires."

LE CALENDRIER À VENIR

"Le problème après, ce sera le calendrier. Je prends l'exemple du mois de janvier. Si on est qualifié en Coupe de la Ligue et en Coupe de France, on a énormément de matches. Mais si on est éliminé, on ne va presque pas jouer. C'est compliqué et ce déséquilibre est quelque peu gênant. À notre niveau, on ne peut pas négliger cette compétition. Aujourd'hui, les choses ont évolué et le championnat a pris une place prioritaire par rapport aux deux coupes."

LA REDISTRIBUTION DES DROITS

"Entre le fait de terminer 6ème et 16ème en L1, il y a beaucoup de différences. Financièrement, c'est toujours un plus et les joueurs sont aussi intéressés à la place à laquelle ils terminent. Je trouve que l'intérêt des Coupes s'est un peu atténué au fil des années. Après, sur le plan émotionnel, le public apprécie parce que ça donne des émotions et il ne faut pas négliger ça."

L’ÉTAT D'ESPRIT

"Il y a un groupe très réceptif, qui vit bien. Les titulaires sont aussi poussés par les remplaçants qui jouent moins et qui renvoient un très bon état d'esprit. Dans ces circonstances, on peut leur redonner ça avec du temps de jeu. Même si on est capable de faire trois matches en une semaine, on veut ménager certains joueurs. Il y aura une rotation, c'est certain."



FC Nantes - RC Strasbourg

8èmes de finale de la Coupe de la Ligue BKT
Mercredi 18 décembre 2019, 21h05
Stade de La Beaujoire

Par M.G & JJ