16 ao√Ľt 2014

Nantes dans le rythme

FCM - FCN (1-1)

En déplacement pour le compte de la 2ème journée de Ligue 1, le FC Nantes a obtenu le partage des points sur la pelouse du champion de Ligue 2 en titre, le FC Metz. Les Canaris, mis sur orbite dès la troisième minute de jeu par Jordan Veretout, auraient pu espérer plus.

Il ne fallait pas être en retard au coup d'envoi de ce match entre le FC Metz et le FC Nantes comptant pour la 2ème journée de Ligue 1. Ultra-solides face à Lille le week-end dernier, les joueurs d'Albert Cartier craquaient en effet dès la troisième minute de jeu et une incursion de Serge Gakpe dans le couloir droit. Son décalage au centre trouvait Jordan Veretout qui devait s'y reprendre à deux fois pour loger le ballon le long du montant droit de Carrasso : 0-1 (3').
Positionnés haut sur le terrain, les Canaris - avec un Kian Hansen dans un nouveau registre, à la récupération devant la défense - acculaient leurs adversaires.

Jordan Veretout inscrit le premier but

Les joueurs de Michel Der Zakarian allaient toutefois rapidement perdre leur main-mise sur la rencontre. Lancé dans la profondeur, Falcon s'écroulait devant Papy Djilobodji dans la surface... monsieur Castro, l'arbitre de la rencontre, n'hésitait pas et désignait le point de pénalty. Ngbakoto transformait, malgré le bon choix de Maxime Dupé, à quelques millimètres de repousser sa tentative : 1-1 (12'). Ngbakoto offrait à Metz son premier but en L1 depuis un certain... Vincent Bessat. Pour Nantes, tout était en tout cas à refaire.

Mais les Jaunes avaient perdu le fil. Metz, revigoré, se montrait plus mordant, ne trouvait cependant pas les bons décalages pour porter le danger dans la surface nantaise.
Il fallait attendre la demi-heure de jeu et un coup-franc de Serge Gakpe rasant le montant gauche de Carrasso (31') pour que les Canaris se montrent à nouveau dangereux. Johan Audel, sur un centre de Cissokho (37') était lui trop court pour reprendre dans de bonnes conditions. Juste avant la pause, à l'image de son but à Lorient la saison dernière, Olivier Veigneau manquait de surprendre le portier messin d'un long centre du droit qui obligeait Carrasso à une claquette pour déloger le cuir de sa lucarne (41').

Maxime Dupé est toup proche de repousser le pénalty de Ngbakoto

Au retour des vestiaires, les Nantais revenaient à nouveau fort dans la partie. Mais Carrasso s'interposait encore sur une frappe puissante d'Audel (50'). Les mouvements se succédaient, sans plus de succès. Faute de précision dans la dernière passe ou le dernier geste, Nantes restait à portée de son adversaire.
A l'approche de la fin de la partie, Metz se faisait plus pressant. Olivier Veigneau sur Bussman (67') et Papy Djilobodji sur Falcon (70') devaient s'employer pour repousser le danger. Mais surtout Maxime Dupé face à Rocchi (73') privait les Grenats d'un but décisif. Autoritaire dans sa surface, le jeune gardien rassurait sa défense et Nantes pouvait repartir de l'avant pour les dernières minutes.

Johan Audel butera sur Carrasso

La rencontre restait ouverte jusqu'au coup de sifflet final. Mais les défenses avaient pris le pas sur les attaques, et le score ne bougerait plus. "Nous avons livré un match équilibré, commentera Olivier Veigneau à l'issue de la rencontre. Nous avons créé des décalages, mais nous manquons encore de justesse, de tranchant."
Avec ce point pris hors de ses bases, le FC Nantes réalise toutefois une bonne opération et compte quatre points après seulement deux journées de championnat. Prochain rendez-vous pour les joueurs de Michel Der Zakarian dimanche prochain, avec la réception du vice-champion, l'AS Monaco.

Serge Gakpe en position de frappe

La feuille de match

FC Metz - FC Nantes : 1-1 (1-1)

2√®me journ√©e de Ligue 1 - Samedi 16 ao√Ľt 2014, 20h
Stade Saint-Symphorien - 20 329 spectateurs

Arbitre : Alexandre CASTRO

Buts
Veretout (3') pour Nantes
Ngbakoto (12', sp) pour Metz

FC Metz
Carrasso - Metanire, Marchal (c), Choplin, Bussman - Ngbakoto (Sido, 86'), Rocchi, N'Daw, Lejeune (Gueye, 63') - Sarr - Falcon
Remplaçants : Mfa, Milan, Palomino, Doukoure, Sido, Philipps, Gueye
Entra√ģneur : Albert Cartier

FC Nantes
Dupé - Cissokho, Vizcarrondo, Djilobodji, Veigneau (c) - Veretout, Hansen, Deaux (Bedoya, 71') - Gakpe, Aristeguieta (Bammou, 66'), Audel (Bessat, 83')
Remplaçants : Badri, Alhadhur, Bedoya, Bessat, B. Touré, Shechter, Bammou
Entra√ģneur : Michel Der Zakarian

Avertissements
Sarr (14') et Rocchi (33') pour Metz
Gakpe (77') pour Nantes

Par F.C.