14 septembre 2014

Un sentiment de grand gâchis

LOSC - FCN : 2-0 (0-0)

En déplacement pour le compte de la 5ème journée de Ligue 1, les Canaris se sont inclinés 2-0 face à Lille. Les joueurs de Michel Der Zakarian ont encaissé deux buts dès le retour des vestiaires, gâchant une excellente première période. Le FC Nantes glisse à la 10ème place de la Ligue 1.

Une excellente première période, et puis… et puis plus rien. Dès le retour des vestiaires, les Canaris ont gâché l’excellente prestation qu’ils avaient livrée en première période. « Un match, c’est 90 minutes, résumait Michel Der Zakarian à l’issue de la rencontre. Là, on a joué 45 minutes. En 4 minutes, on se fait exploser. On donne les deux occasions par manque de concentration et de justesse technique. On est ensuite incapables, mentalement, de se procurer à nouveau des occasions. »

La première période des Canaris est en soi rassurante. Agressifs sur le porteur du ballon, pressant haut leurs adversaires, les Nantais auraient mérité de voir leurs efforts récompensés et d’ouvrir le score en transformant l’une de leurs occasions.

PĂ©nalty sur Serge Gakpe ?

Organisés en 4-3-3 face au 4-4-2 lillois au coup d’envoi, les Nantais prennent rapidement le contrôle de la partie. Maxime Dupé sera cependant le premier à se mettre en évidence en repoussant un centre d’Origi repris au premier poteau par Roux (2’). Mais ce sera là la seule opportunité nordiste lors de la première période.
Car pour le reste, les Nantais asphyxient leurs adversaires et sont les plus dangereux. Papy Djilobodji, à la réception d’un corner tiré tendu par Jordan Veretout, manquera de peu sa reprise en ciseau (11’) et Serge Gakpe ne parviendra pas à mener au bout son action dans la surface lilloise (14’).

Mais c’est surtout à l’approche de la pause que Nantes se montre le plus dangereux. D’abord par un centre qui parvient à Alejandro Bedoya qui voit sa tête détournée par Eneyama, Serge Gakpe ne parvenant ensuite pas à reprendre (36’). Puis sur une frappe à mi-distance de Jordan Veretout qui trouvait le montant gauche du portier lillois, battu pour le coups (39’). Non, ça ne voulait pas sourire…
Nantes aurait ensuite de quoi regretter ces occasions non transformées. Car dès le retour des vestiaires, les Canaris se faisaient surprendre par le pressing haut des Lillois. Balmont récupérait ainsi le cuir à l’entrée de la surface et trouvait Origi au 2ème poteau : 1-0 (46’). On jouait depuis à peine une minute !

Maxime Dupé, battu par Lopes

Les joueurs de Michel Der Zakarian n’avaient pas le temps de se remettre de leur déception qu’ils encaissaient déjà un second but. En contre, Origi alertait Lopes entre les défenseurs nantais : 2-0 (49’). En trois minutes, Nantes venait de gâcher l’excellent travail réalisé en première période.

Avec le break au tableau d’affichage, Lille maîtrisait ensuite le reste de la rencontre. Maxime Dupé les empêcherait toutefois de corser l’addition : en repoussant les frappes de Balmont (62’) ou encore Lopes (83’).
Assomés, et avec la plus grande peine, Nantes tenterait bien de revenir dans la partie. Mais les frappes de Yacine Bammou (65’ et 77’) et Etay Shechter (71’) n’iraient pas au bout.

Jordan Veretout est déçu : sa frappe a trouvé le poteau

Nantes enregistre son deuxième revers de la saison et glisse à la 10ème place au classement. Les Canaris ont une semaine pour se remettre de leur déception et se préparer à rebondir. Ce sera face à Nice, à la Beaujoire.

La feuille de match

LOSC Lille - FC Nantes : 2-0 (0-0)

5ème journée de Ligue 1
Dimanche 14 septembre 2014, 14h
Stade Pierre Mauroy - 32 560 spectateurs

Arbitre : Lionel JAFFREDO

Buts
Origi (46’) et Lopes (49’)

La tête d'Alejandro Bedoya est repoussé du bout des gants par Eneyama

LOSC Lille
Eneyama - Corchia, Kjaer, Ronzenhal, Sidibé - Delaplace, Mavuba (c), Balmont (Gueye, 77’) - Martin (Lopes, 46’) - Roux (Frey, 84’), Origi
Remplaçants : Elana, Soumaoro, Souaré, Rodelin, Frey, Lopes, Gueye
Entraîneur : René Girard

FC Nantes
Dupé - Alhadhur, Vizcarrondo, Djilobodji, Veigneau (c) - Veretout, Hansen, Deaux (Shechter, 66’) - Bedoya (Audel, 66’), Bammou, Gakpe (Nkoudou, 82’).
Remplaçants : Badri, Cissokho, Nkoudou, Bedoya, Touré, Aristeguieta, Shechter.
Entraîneur : Michel Der Zakarian

Avertissements
Martin (34’) et Sidibé (90’) pour Lille
Veigneau (72’) pour Nantes

Par F.C.