24 septembre 2014

Quand même des regrets...

SCB - FCN : 0-0

En déplacement à Bastia, le FC Nantes a obtenu le partage des points en faisant match nul, sur le score de 0-0. Pourtant, les joueurs de Michel Der Zakarian peuvent nourir des regrets : ils ont à nouveau eu un pénalty repoussé et ont évolué pendant plus d'une mi-temps à 10 contre 11. Reste qu'ils continuent à progresser et comptent désormais 11 points.

Autant le dire honnêtement, si on leur avait affirmé qu'ils reviendraient de Corse avec un point, la plupart des Nantais auraient sans doute signé. Mais au vu des circonstances du match, ce résultat laissera tout de même des regrets. C'est en tout cas l'avis de Lucas Deaux : "Ce sont deux points de perdus, résumera le milieu de terrain à l'issue de la rencontre. On manque un pénalty, on évolue à 10 contre 11… on peut avoir de gros regrets." Le condensé de la partie y est.

Issa Cissokho bute sur Areola

Avec une √©quipe rafra√ģchie pour tenir compte des trois rencontres en l'espace d'une semaine, les Canaris se pr√©sentaient sur la pelouse de Bastia avec l'intention de poursuivre leur bonne dynamique : R√©my Riou - de retour de blessure - retrouvait les buts nantais pour son premier match de la saison ; Chaker Alhadhur rempla√ßait Olivier Veigneau, Georges K√©vin Nkoudou Johan Audel, Lucas Deaux pour Jordan Veretout et Alejandro Bedoya pour Etay Shechter.

Mais les bonnes intentions nantaises se heurtaient rapidement à une donne incontournable pour les deux équipes : l'état du terrain. Du coup, l'essentiel du jeu devenait long et direct, pour éviter l'impossibilité du jeu technique.
La première occasion dangereuse était à mettre au crédit des Canaris. Alerté sur un centre de Serge Gakpe, Georges Kévin Nkoudou ne parvenait toutefois pas à cadrer sa reprise de la tête (15').

Pour avoir pouss√© l'arbitre, J√©r√īme Cahuzac est exclu

En action sur la surface nantaise surtout sur coups de pieds arrêtés, les Corses ne parvenaient pas à se montrer dangereux. Et devaient le fait de rester sur un score de parité à leur portier. Une première fois, Alphonse Areola repoussait une percussion d'Issa Cissokho (33'). Avant de détourner en corner le pénalty de Chaker Alhadhur, consécutif à une faute de Peybernes sur "GK" (42').
Evoluant dès lors en supériorité numérique après l'expulsion de Cahuzac, pour une poussette sur l'arbitre (40'), on s'attendait à ce que les Jaunes prennent l'ascendant.

Dans la possession de balle, certes. Mais Bastia, d√®s lors attach√© √† ne laisser aucun espace √† l'attaque nantaise, laissait Tallo seul en pointe pour se consacrer aux t√Ęches d√©fensives.

Chaker Alhadhur voit son pénalty détourné en corner par Alphonse Areola

Il faudra donc attendre l'heure de jeu pour que les Canaris trouvent un début de solution : Sur une percussion dans l'axe, Yacine Bammou parvenait à placer un pointu… détournée en corner (65') ; L'attaquant n'était pas plus verni sur un nouveau centre d'Issa Cissokho (67') ; Georges Kévin Nkoudou ne parvenait pas à cadrer sa reprise difficile sur un centre de Serge Gakpe (68') ; Kian Hansen voyait sa frappe à mi-distance détournée en corner (70') ; Enfin Yacine Bammou ne parvenait pas à tromper Areola sur une ouverture dans la surface de Lucas Deaux (77'). Bastia pliait, mais ne rompait pas.

Yacine Bammou aux prises avec Julien Palmieri

La domination nantaise dans la possession de balle et au nombre d'action ne trouverait pas de reflet au tableau d'affichage. Les deux équipes ressortent donc de cette soirée avec un point de plus au compteur.
Pas forcément une mauvaise opération pour les Canaris qui poursuivent leur progression.
L'heure est désormais à la récupération avant un nouveau match dans quatre jours, avec la réception de l'Olympique Lyonnais, dimanche (17h), en 8ème journée de Ligue 1.

LA FEUILLE DE MATCH

SC Bastia - FC Nantes : 0-0

7ème journée de Ligue 1
Mercredi 24 septembre 2014, 19h
Stade Armand-Cesari - 11 380 spectateurs

Arbitre: Tony Chapron

SC Bastia
Areola - Peybernes, Squillaci, Romaric, Palmieri - Cahuzac (c), Ba, Boudebouz (Maboulou, 72'), Gillet - Ayité (Pino, 91'), Tallo (Ongenda, 79')
Remplaçants : Leca, Marange, Modesto, Rodriguez, Pino, Ongenda, Maboulou
Entra√ģneur : Claude Makelele

Rémi Riou retrouve les buts nantais

FC Nantes
Riou - Cissokho, Vizcarrondo, Djilobodji (c), Alhadhur - Gakpe (Audel, 77'), Hansen, Deaux, Nkoudou - Bedoya (Shechter, 84'), Bammou
Remplaçants : Dupé, Veigneau, Rongier, Veretout, Audel, Bangoura, Shechter
Entra√ģneur : Michel Der Zakarian

Avertissements
Peybernes (19') et Squillaci (48') pour Bastia
Cissokho (21') et Djilobodji (49') pour Nantes

Exclusion
Cahuzac (40') pour Bastia

Par F.C.